Want to be a Star?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le hasard fait bien les choses » [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Jeu 31 Déc - 12:10

    A vrai dire, la situation était on ne peut plus inattendue. En se levant ce matin, jamais Hugh n’aurait pu prévoir qu’il allait faire la connaissance d’une jeune Britannique tout à fait charmante et des plus agréables de compagnie. Il n’avait pas pensé un seul instant non plus qu’il allait se gaver de pralines et de chocolat avec elle. Non, le seul projet que l’homme avait formulé pour cette journée avait été le casting pour le film de Kate, rien de plus. La vie réservait bien des surprises, parfois, et ce n’était pas plus mal quand c’était des surprises aussi positivement agréables que celles-ci… Ne parlons pas des surprises dans les pralines, c’est moins sympathique.

    Freema parla d’un bêtisier français dont Hugh n’avait, pour ainsi dire, jamais eu vent de l’existence. Bien sûr, le principe du bêtisier, ça ressortait chaque année, ça faisait plaisir à voir, jusqu’au moment où on finissait par se lasser de cela comme du reste. Par politesse, l’Anglais sourit à l’évocation de la scène. Michel Boujenah, il le connaissait de nom et un peu de réputation, il avait souvenance d’un sketch issu du spectacle "Le petit génie", mais ça s’arrêtait là. Dans l’humour français, Mr Laurie avait surtout eu un énorme coup de cœur pour les Inconnus et pour Pierre Desproges, bien que ce ne soit pas toujours évident de tout comprendre de la langue de Voltaire, ce type d’humour lui plaisait.


    "Eh bien ! Ce n’est pas toujours facile de parler du sujet de la corpulence ou de l’obésité en restant fin et léger, enfin, sans en faire des tonnes…
    Alors, la faim dans le monde…"


    Au fond, tout ça, c’était des problèmes qui étaient loin d’eux mais auxquels il fallait s’attarder. Prenez la faim dans les pays en voie de développement. Beaucoup d’acteurs ou de chanteurs soutenaient des associations et autres ONG qui venaient en aide aux crève-la-faim des quatre coins du monde. Alors, oui, c’était un sujet pas très marrant, mais dont il fallait parler.
    Hugh avait choisi de soutenir des associations caritatives s’occupant essentiellement d’enfants. Et donc de l’avenir. Ça marchait beaucoup mieux depuis qu’il jouait House, d’ailleurs, mais ça, c’est un point de détail.

    Où en étions-nous ? ah oui, le chocolat… l’amant parfait… celui qui jamais ne nous laisserait tomber pour un ou une autre, celui qui restait fidèle jusqu’au bout… Mr Laurie avait eu peur en arrivant aux States que le chocolat soit aussi dégueulasse que ce que les rumeurs lui avaient laissé entendre. Une vie sans chocolat, ce n’était pas une vie ! Et, de fait, le chocolat américain était très bas de gamme. Heureusement que l’exportation européenne venait à la rescousse.


    "Vous êtes bien raisonnable… peut-être un peu trop, non ?
    Le soir, un petit morceau de chocolat noir en regardant la télévision, ça ne vous dit rien ?
    Pourquoi attendre des occasions spéciales ?"


    C’est vrai, quoi. On attend toujours les occasions spéciales et puis, finalement, on perd de vue qu’on a encore une excellente fournée de chocolats, ou une délicieuse cuvée de vin… ça finit par ne plus être si bon qu’au début et on a raté le coche. Mieux valait en profiter, non ?

    Hugh avait parlé du film "Chocolat" et avait été surpris d’entendre Freema se définir comme une fan de Johnny Depp… qui n’avait pas vu ce film. Elle avait sans doute eu ses raisons, et Depp n’y avait pas un rôle d’une importance phénoménale… Quant à Vianne, incarnée par une Juliette Binoche tout à fait prodigieuse, elle avait l’art de donner au chocolat un aspect sensuel et doux que l’image avait du mal à prodiguer à un mets. Ce film était une œuvre d’art et un éloge du chocolat, malgré la situation culturelle et historique de l’intrigue. Vraiment.


    "Si vous aimez Johnny Depp autant que le chocolat, il faut le voir, ce film ! Quand je l’ai regardé en famille, il y a quelque années, mon plus jeune fils bavait presque devant l’écran tellement les images de gastronomie chocolatée sont superbes !"

    Il avait dit cela sur un ton enjoué, bien sûr, si cette jeune femme lui avait été plus familière, il l’aurait invitée à venir regarder le DVD chez lui un jour à venir, mais ce n’était pas le cas. Du moins pas pour le moment. Alors, il en restait là. Considérations générales et conseils avisés.

    Pourtant, Freema devait avoir réussi à cerner quelque chose en lui que Hugh n’avait pas mis spécialement en évidence. Comment avait-elle pu deviner que ces pralines Manon étaient ses préférées ? A la fois simple et délicate, cette praline avait un tel goût que Mr Laurie n’aurait jamais pu y résister !


    "Qui resterait de marbre face à tout cela? Même un cœur de pierre finirait par se fendre pour ça !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Sam 2 Jan - 14:41

    Pendant ce temps, Freema repensait aux différentes séquences pendant lesquelles Michel Boujenah était en proie à une crise de fou rire incontrôlable parce qu'il n'y avait pas que dans Télé Matin mais, aussi lors du Téléthon... Une scène culte tant et si bien que 20 ans plus tard, les Français en riant encore. L'actrice aimait bien ce genre de situation, un mot de travers et les journalistes se mettent à rire en plein direct, c'était vraiment hilarant... Freema se souvenait également d'avoir vu le bêtisier d'une chaîne télévisée, c'était au moment de la météo, le présentateur fut prise d'une envie pressante et donna l'antenne à ses collègues mais, sur le plateau, les téléspectateurs avaient une vue directe dans les couloirs où l'on voyait passait le présentateur en courant, pressé d'atteindre les toilettes.

    Lorsque Hugh éleva la voix, Freema se rendit compte qu'elle était perdue dans ses souvenirs.


    Citation :
    "Eh bien ! Ce n’est pas toujours facile de parler du sujet de la corpulence ou de l’obésité en restant fin et léger, enfin, sans en faire des tonnes…
    Alors, la faim dans le monde…"

    La jeune femme se contenta de lui adresser un sourire franc suivit d'un signe de tête.

    Citation :
    "Vous êtes bien raisonnable… peut-être un peu trop, non ?
    Le soir, un petit morceau de chocolat noir en regardant la télévision, ça ne vous dit rien ?
    Pourquoi attendre des occasions spéciales ?"

    « Je ne sais pas... C'est sûrement parce que mes parents ont toujours surveillé mon alimentation, j'avais rarement droit aux bonbons et autres confiseries, c'était assez restreint. »

    C'était vrai, elle avait beau essayé de faire la comédie devant un marchand de glaces ou de confiseries en tout genre, la réponse était toujours la même ; un non catégorique avec l'argument imparable : « Tu vas avoir des carries ! ».

    Citation :
    "Si vous aimez Johnny Depp autant que le chocolat, il faut le voir, ce film ! Quand je l’ai regardé en famille, il y a quelque années, mon plus jeune fils bavait presque devant l’écran tellement les images de gastronomie chocolatée sont superbes !"

    Freema eut un léger rire typiquement anglais lorsqu'il mentionna son fils tandis qu'elle imaginait la scène.

    « C'est toujours comme ça, que ce soit dans un film ou dans une émission de télévision, ça nous donne faim. Personnellement, j'adore regarder les concours de gastronomie, ils ont vraiment un don pour travailler la présentation des assiettes... Personnellement, je ne fais pas de détails, je ne chipote pas... »

    Citation :
    "Qui resterait de marbre face à tout cela? Même un cœur de pierre finirait par se fendre pour ça !"

    « Hmmmm, la chocothérapie... Ça soigne, presque, tous les maux. »
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Sam 16 Jan - 23:05

    Contre toute attente, la jeune femme n’avait pas saisi le trait d’esprit dans les paroles de Hugh Laurie un peu plus tôt. Peut-être avait-il été chercher cela un peu trop loin, peut-être avait-il cherché dans le trop complexe par rapport à la situation du moment. Le sourire de Freema ne mentait pas, mais il était poli et n’avait rien du sourire que l’on fait à quelqu’un qui vient d’en sortir une bien bonne. Tant pis. Cela fermait un peu la porte du monde du rire, mais sans doute n’était-ce que passager. L’interlocutrice de l’acteur avait certainement juste eu un moment d’absence où elle s’était laissée aller dans ses pensées, en oubliant un peu le monde alentour. Ce genre de choses pouvait arriver. D’ailleurs, c’était arrivé à Hugh pas plus tard que quelques instants plus tôt...

    Il était plus facile de parler de sujets touchant à soi, parfois. Oh, pas toujours, bien sûr, mais de temps à autre, cela permettait de souffler un peu, de ne pas réfléchir sans cesse et surtout d’être soi-même, sans avoir à porter un masque fallacieux derrière lequel on se cache beaucoup trop souvent. Etre soi-même… c’était la clef de tout, au fond. Comment voulez-vous espérer être heureux un jour si vous n’avez pas l’occasion d’être vous-mêmes ? Alors, parler de soi, oui, à petites doses, sans doute, et toujours viser l’honnêteté, envers les autres comme envers soi. De bien beaux projets, il est vrai, mais tellement indispensables !

    Alors, lorsque Freema parla, brièvement, de son enfance et de ces privations de friandises et autres plaisirs sucrés, le Britannique hocha la tête. Combien de fois n’avait-il pas dû, en tant que père, veiller à l’alimentation de ses trois enfants ? C’était un travail de titan, qui recommençait toujours et qu’il ne fallait jamais perdre de vue. Mais un bonbon de temps en temps, c’était un petit plaisir qu’il n’avait jamais pu refuser, ni à Charlie, ni à William et encore moins à Rebecca. Sans doute parce que lui-même aimait beaucoup tout cela aussi.


    "Je comprends ça… mais bon, une petite friandise de temps en temps, ça n’a jamais vraiment fait de mal à personne… et ça ne mène pas forcément chez le dentiste directement, sans avoir à passer par la case départ. Une enfance sans friandise, c’est comme une journée de pluie et de brouillard."

    Cela résumait bien le fond de sa pensée. Les sucreries donnaient du charme à l’existence. Ça apportait un petit plus qui permettait d’entrevoir le bonheur simple, mais authentique.
    Comme le bonheur de regarder une véritable œuvre d’art cinématographique. En soi, "Chocolat" n’était une œuvre d’art à proprement parler, mais ce film était l’un des préférés de Hugh Laurie, sans nul doute pour sa véracité et pour les valeurs qu’il véhiculait.

    Quant à l’art dans la gastronomie…


    "Ah, les concours culinaires, par contre, ce n’est pas trop mon truc… Je préfère de loin aller dans un restaurant que regarder ça à la télévision !"

    La chocothérapie… oui, en effet, cela devait soigner beaucoup de maux. Ne disait-on pas que le chocolat était un bon remède contre le stress ? et qu’il était aphrodisiaque ? C’était des vertus qu’on ne pouvait pas ignorer ou mettre au placard…

    "Du moment qu’on ne gâche pas le chocolat en en faisant des bains…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Mar 19 Jan - 15:01

    En effet, Freema n'avait pas saisi ce que Hugh venait de dire pour la simple et bonne raison qu'à ce moment là, la jeune femme avait l'esprit un peu ailleurs. C'était toujours comme cela lorsqu'on se retrouve dans ce genre d'endroit, le cadre est fait pour que les clients s'évadent un peu et passe du bon temps. S'il le lui aurait fait remarqué, Freema se serait sûrement maudite d'être passée à côté d'une bonne blague made in Monsieur Laurie mais, finalement... en y réfléchissant bien, la jeune femme se remémorant les bribes de paroles qui s'imbriquèrent comme un puzzle et lorsqu'elle comprit soudain le sens, l'actrice se mit à rire de bon cœur près de trois minutes plus tard.

    « Ah ! Fin et léger sans en faire des tonnes... » lança t-elle en essayant de reprendre un peu son sérieux.

    « Désolée mais, quelque fois ça met longtemps avant d'atteindre la matière grise. » s'excusa t-elle en secouant la tête.

    Citation :
    "Je comprends ça… mais bon, une petite friandise de temps en temps, ça n’a jamais vraiment fait de mal à personne… et ça ne mène pas forcément chez le dentiste directement, sans avoir à passer par la case départ. Une enfance sans friandise, c’est comme une journée de pluie et de brouillard."

    « Je suis d'accord, j'en avais de temps en temps mais, c'était rare dirons-nous. En revanche, mes grands-parents avaient tendance à me gâter un peu trop et je n'avais plus faim à l'heure du dîner. Ils limitaient aussi beaucoup les sodas et autres boissons à base de sucre sauf peut-être le jus d'orange. Un jour, je suis allée dormir chez l'une de mes cousines et ses parents en revanche, ils lui laissaient boire des sodas donc forcément, j'ai suivi mais, je me souviens avoir été malade toute la nuit... Mon estomac n'y était habitué et le gazeux... »

    Citation :
    "Ah, les concours culinaires, par contre, ce n’est pas trop mon truc… Je préfère de loin aller dans un restaurant que regarder ça à la télévision !"

    « C'est vrai, je préfère aller au restaurant mais, grâce à la télévision on apprend également plein de choses, des idées pour recevoir... »

    Citation :
    "Du moment qu’on ne gâche pas le chocolat en en faisant des bains…"

    « Alors là... Sacrilège !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Dim 31 Jan - 22:46

    Hugh sourit lorsqu’il constata que son interlocutrice venait de comprendre le sens de ses paroles antérieures. Il était vrai que l’homme avait poussé un peu loin et qu’il fallait être attentif à chaque mot employé pour saisir le sens caché derrière ses mots, mais il prenait plaisir à constater que Freema avait compris le jeu de mots qu’il avait tenté. Cette jeune femme avait beau n’avoir réagi que par après, elle avait réagi et c’était le plus important. Enfin, même si elle n’avait pas tilté, finalement, Hugh n’aurait pas jugé utile de lui en tenir rigueur, après tout, c’était un peu sa faute : il l’avait invitée ici et ils discutaient de tellement de choses différentes depuis lors qu’il comprenait tout à fait qu’on puisse ne pas tout comprendre immédiatement. Il n’avait donc pas besoin des excuses qu’elle lui présentait.

    "Pas du tout, c’est moi, rien à voir avec la rapidité de vos synapses !"

    Non, elle n’avait pas à s’excuser. Vraiment.
    L’homme commençait tout doucement à cerner la personnalité de Miss Agyeman et il se disait qu’il aimerait bien qu’ils soient tous deux choisis pour tourner dans "Gods behaving badly". Non seulement cela leur permettrait de mieux se connaître, mais en plus, Hugh était certain qu’ils pouvaient s’apprécier tous les deux. Il apporterait du chocolat sur le plateau. Kate apprécierait ça, elle aussi. Et les autres acteurs aussi, évidemment. Qui donc était assez fou pour ne pas aimer le chocolat ?

    Quant à ce que la jeune Britannique expliqua de son enfance, Mr Laurie écarquilla un peu les yeux, en haussant les sourcils. Il savait bien que beaucoup de choses délicieuses étaient en réalité de vraies crasses pour l’organisme, mais de là à mener une vie d’ascète lorsqu’on est enfant…


    "Bon sang ! je veux bien qu’il faille mettre des limites, mais de là à priver un enfant de ces petits plaisirs… et je suppose que le fait d’avoir l’estomac tout retourné a pu encourager vos parents à continuer votre abstinence… non ?"

    Jamais ses propres enfants ne lui auraient pardonné un comportement aussi sévère avec eux. Un morceau de chocolat de temps en temps, ça faisait du bien. Comme un verre de soda, même si Hugh avait toujours préféré que ses enfants boivent de la grenadine ou de la menthe à l’eau, un verre de temps en temps, c’était un plaisir qu’on ne refusait pas à un gosse…
    Pourtant, Freema n’avait pas l’air d’avoir eu une enfance malheureuse. Elle semblait être une fille bien dans sa tête et bien dans son corps. Ni anorexique, ni boulimique, ni rien de tout cela. Une fille tout ce qu’il y a de plus normal, malgré des privations durant l’enfance. Heureusement qu’elle n’avait pas cherché à rattraper le temps perdu, une fois le domicile parental quitté, ça aurait pu faire des ravages sur elle. Au fond, cela indiquait que c’était une fille sérieuse et réfléchie.


    "Oh, quand je reçois des gens, je fais toujours la même chose : soit je leur fais du cabillaud à la royale, la recette de ma mère, soit je fais de la lasagne végétarienne… et en dernier recours, j’appelle SOS pizza !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Mar 2 Fév - 23:36

    Depuis sa plus tendre enfance, Freema avait été considérée comme quelqu'un de long à la détente qui réagissait toujours longtemps après une blague et cela lui valait souvent de petites commentaires moqueurs bien qu'elle savait pertinemment que tout ceci était pour rire et elle n'était pas non plus du genre à s'énerver pour si peu. Il lui arrivait également d'user de l'auto-dérision.

    Citation :
    "Pas du tout, c’est moi, rien à voir avec la rapidité de vos synapses !"

    « Vous ne seriez pas le premier à me dire que je suis longue à la détente. Il m'arrive de rire d'une blague deux heures plus tard ! » répondit-elle en se moquant d'elle-même.

    Quand elle mentionna quelques passages de son enfance, Hugh parut très surpris d'apprendre que ses parents surveillaient ce qu'elle mangeait mais, Freema n'avait jamais considéré ça de la même manière que Hugh. Cela ne l'avait pas manqué, au contraire, le fait qu'elle ne soit pas habituée à ce genre de choses ne la dérangeait pas plus que ça mais, le chocolat était sans aucun doute son péché mignon.


    Citation :
    "Bon sang ! je veux bien qu’il faille mettre des limites, mais de là à priver un enfant de ces petits plaisirs… et je suppose que le fait d’avoir l’estomac tout retourné a pu encourager vos parents à continuer votre abstinence… non ?"

    « Oh, j'ai eu une enfance heureuse en dehors de ces quelques restrictions alimentaires mais, malgré tout, ils m'autorisaient de petits plaisirs de temps en temps. C'est vrai que j'ai l'estomac fragile à cause de cela, je ne supporte pas les boissons gazeuses, c'est tout ce qui me rend malade. Pour le reste... comme vous pouvez le voir, ça passe ! » lança t-elle en joignant le geste à la parole en reprenant une praline.

    Citation :
    "Oh, quand je reçois des gens, je fais toujours la même chose : soit je leur fais du cabillaud à la royale, la recette de ma mère, soit je fais de la lasagne végétarienne… et en dernier recours, j’appelle SOS pizza !"

    « Vous m'avez l'air d'un vrai cordon bleu ! J'aime beaucoup commandé des pizzas, occasionnellement, quand je n'ai pas le cœur à cuisiner. C'est vrai qu'elles sont délicieuses, surtout celles de la pizzeria située à quelques mètres d'ici. J'aime bien les sandwichs et les salades de chez Subway, c'est délicieux. Quant à la cuisine, dernièrement j'ai réussi un plat de lasagnes au saumon dont j'ai trouvé la recette sur Internet. »
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Ven 19 Fév - 19:37

    Eh bien, Hugh fut encore plus étonné d’apprendre ce qu’il apprenait ! Freema avait pourtant l’air d’être une jeune femme à l’esprit vif et au bon sens développé… Mais bon, tout le monde pouvait se tromper… Enfin, être « longue à la détente », ça pouvait être restreint, aussi. Si cela ne concernait que les blagues un peu plus recherchées, ça allait encore. Il restait possible de se débrouiller avec le reste, Dieu merci.

    "J’espère que ça ne vous arrive pas en plein tournage… Ou que vous n’êtes pas obligée de regarder les épisodes dans lesquels vous jouez pour saisir l’humour des scènes tournées…"

    Il se moquait un peu d’elle, évidemment. Mais l’intention n’était nullement d’être méchant ou désagréable. On ne pouvait pas l’être dans un lieu pareil et en pareille compagnie, c’eût été un affront à tout ce que la vie pouvait offrir de beau et de positif.

    Avec un sourire, Mr Laurie reprit une praline et écouta ce que son interlocutrice lui racontait à propos de son enfance. Apparemment, le manque de sucreries n’avait pas entaché sa jeunesse. Cela rassurait un peu l’homme qui, pourtant, estimait que les petits plaisirs gustatifs étaient indispensables pour le bon développement de l’enfant, puis de l’adolescent. Sans excès, bien sûr, il ne servait à rien d’engraisser des gosses puisqu’on ne les mangeait jamais. Sauf cas exceptionnel, mais Hugh n’avait jamais été tenté par l’anthropophagie.

    Voyant Freema prendre une autre douceur chocolatée, l’acteur lui adressa un petit hochement de la tête. En effet, ça avait l’air de bien passer, finalement. Il esquissa un sourire et croqua dans la praline qu’il avait prise un peu plus tôt.

    Les deux Britanniques avaient autant de points communs que de différences. C’était assez étrange de se dire cela, mais Hugh constatait simplement les faits. Et finalement, ils étaient tout de même là, installés tous les deux, à déguster des plaisirs au chocolat dans l’arrière-boutique d’une chocolaterie réputée.
    Tiens, ils étaient aussi différents pour ce qui concernait la cuisine…


    "Je ne dirais pas que je suis un cordon bleu… Il y a plein de plats que je suis incapable de préparer. Les desserts, par exemple… je me bats sans cesse avec la pâte à tarte ou la pâte à gâteau. Pas moyen d’en réussir un seul.
    Les pizzas, au moins, on est sûr de ne pas se tromper. Je n’ai encore jamais commandé à la pizzeria de cette rue, mais je tenterai sans doute. Quant aux sandwiches… j’aime bien le pain-baguette au jambon, surtout… Vous savez, en le regardant, je me demande toujours si mon avenir sera aussi rose que le jambon que contient mon sandwich… et s’interroger là-dessus avant de manger, ça permet de relativiser tout le reste !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Lun 15 Mar - 16:27

    Citation :
    "J’espère que ça ne vous arrive pas en plein tournage… Ou que vous n’êtes pas obligée de regarder les épisodes dans lesquels vous jouez pour saisir l’humour des scènes tournées…"

    Freema ne l'avait pas mal pris, elle savait que Hugh la taquinait et se mit à rire de bon coeur avant de s'arrêter brutalement en faisant mine de réfléchir, comme si elle se rappelait soudain avoir vécu la même situation mais, finalement, son visage s'étira en un sourire taquin et la jeune femme secoua la tête de gauche à droite.

    « Non, cela ne m'ait encore jamais arrivé. Pour être honnête, tout se passe dans les scripts qu'on nous confie mais, quelque fois j'avoue qu'avec les personnes qui me parle, j'ai du mal à savoir s'il plaisante ou non. Je suis très tête-en-l'air. »

    Et quelque fois beaucoup trop naïve mais, Freema ne se laissait pas marcher sur les pieds pour autant, elle faisait très attention et avait tendance à être très méfiante avec celles et ceux qui ne lui inspiraient pas confiance.

    « Ceci dit, je ne suis pas du genre à me faire rouler dans la farine. J'ai vu un reportage dernièrement sur les arnaqueurs qui profitaient des personnes faibles et qui ne savent pas ou plus dire non, comme les personnes âgées par exemple... Ce n'est pas moi qui paierait 2 000 $ pour une couverture qui n'en vaut que 300 $ ! C'est honteux d'abuser des gens de la sorte. » dit-elle en ayant l'air outrée.

    Citation :
    "Je ne dirais pas que je suis un cordon bleu… Il y a plein de plats que je suis incapable de préparer. Les desserts, par exemple… je me bats sans cesse avec la pâte à tarte ou la pâte à gâteau. Pas moyen d’en réussir un seul.
    Les pizzas, au moins, on est sûr de ne pas se tromper. Je n’ai encore jamais commandé à la pizzeria de cette rue, mais je tenterai sans doute. Quant aux sandwiches… j’aime bien le pain-baguette au jambon, surtout… Vous savez, en le regardant, je me demande toujours si mon avenir sera aussi rose que le jambon que contient mon sandwich… et s’interroger là-dessus avant de manger, ça permet de relativiser tout le reste !"

    Freema ne put s'empêcher de rire à la manière dont Hugh présentait ce fameux sandwich au jambon, d'une manière tellement philosophique.

    « Au moins vous vous posez la question. Moi je ne fais pas de détails, je croque dedans et c'est tout. Pour ma part, je raffole du sandwich italien, tout simplement exquis. »

    Freema n'était pas difficile sauf peut-être en viande... Penser à la nourriture lui donnait faim et elle se resservit une autre praline qu'elle laissa fondre un peu dans sa bouche.

    « Ah ! Pour tout ce qui est de la préparation de pâte, il faut le coup de fouet – sans pensées saugrenues – moi je l'ai met dans la machine à pain pour le pétrissage, je la retire et le tour est joué ! C'est mon petit secret, je vous fait confiance, ne le répétez à personne ! »

    [Toutes mes plates excuses pour ce retard.]
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Sam 27 Mar - 22:39

    Le temps passant, Hugh avait l'impression de commencer à cerner cette jeune femme. Et il s'avérait que non. En réalité, elle était pleine de surprises et le Britannique découvrait cela avec un certain plaisir.
    Ainsi, Mr Laurie put constater que Freema était douée du sens de l'auto-dérision et qu'elle n'hésitait pas à surenchérir en ce sens, ce qui était extrêmement positif aux yeux de l'acteur. En effet, pour lui, c'était une grande qualité que d'être capable de se moquer de soi-même, à petite dose, bien sûr, il ne faut pas tomber dans l'excès.


    "Tête en l'air ou pas, le truc pour avoir une certitude à ce niveau-là, c'est de regarder les yeux." Il se pencha vers elle et écarquilla les yeux. "Tenez, dites-moi ce que vous voyez..."

    Penché au-dessus du plat de pralines, les yeux ouverts comme s'il avait eu des écarteurs de paupières semblables à ceux qu'on peut voir dans Orange mécanique de Kubrick, Hugh se mit à fixer miss Agyeman. Par les yeux, beaucoup de choses passaient. Emotions, sincérité, intentions... il suffisait de décoder des lueurs ou des plissements de paupières et on pouvait interpréter tout cela.

    "Une couverture à 300 $ ? Mais vous êtes malade ! Elle est cousue d'or, peut-être?"

    Cette phrase, lancée alors que l'homme regardait toujours Freema droit dans les yeux allait pouvoir servir de test. La réaction de Hugh avait été rationnelle, mais teintée d'un peu d'indignation face au prix que citait sa collègue et compatriote.

    Ce qui était très agréable avec miss Agyeman, c'était que Hugh pouvait être tout à fait lui-même. D'abord parce qu'ils ne se connaissaient pas. Ensuite, parce qu'ils étaient dans une boutique de chocolats. Et enfin, parce qu'ils allaient peut-être être amenés à tourner ensemble. Trois bonnes raisons de se montrer tel qu'il était, aussi taquin que philosophe, aussi réflexif que ridicule. Lui aussi était doté d'auto-dérision. Il n'y avait qu'à voir la manière dont il parlait de son sandwich au jambon pour comprendre que ce quinquagénaire aimait rigoler. Et faire rigoler.
    Et il se mit à rire de bon coeur, avec Freema.


    "Les Italiens font toujours des choses géniales ! Mais essayez donc de penser votre vie en fonction du jambon italien, vous pouvez être sûre que vous aurez un tout autre éclairage sur votre quotidien..."

    Freema n'allait sans doute pas se mettre à philosopher avec son prochain sandwich, mais sait-on jamais... Hugh Laurie aimait bien tenter ce genre de petit "challenge", en lançant des idées saugrenues auprès de gens qui semblent sensés.
    L'Anglaise continua sur le sujet des pâtisseries, tandis que Hugh enfournait une énième Manon tout en l'écoutant lui révéler un secret de véritable chef-coq. Il resta silencieux quelques secondes, le temps d'avaler le nectar qu'il avait pris, puis prit un air songeur...


    "Le coup de fouet... mouais... Je n'aurais pas dit non s'il y avait eu des pensées saugrenues, je suis toujours avide de cours de cuisine originale...
    Vous me faites confiance alors que je suis capable de vous piquer ce truc et de faire des gâteaux peut-être bien meilleurs que les vôtres !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Dim 4 Avr - 15:25

    Freema reprit une autre praline et but une nouvelle gorgée de son chocolat chaud qui avait un peu refroidi au cours de sa petite discussion avec Hugh. Ce dernier se rapprocha d'elle en écarquillant les yeux d'une telle façon que Freema ne put s'empêcher d'éclater de rire, obligeant quelques têtes à se tourner vers leur table pour voir ce qu'il s'y passait. A ce moment précis, elle se souvenait d'une scène complètement loufoque de House M.D, enfin, une parmi tant d'autres.

    « Ce que je vois ? Je vois que vous êtes un bon acteur parce que vous réussissez à tout faire passer par le regard. J'y vois beaucoup de choses, je dois dire. T'as d'beaux yeux, tu sais ? » dit-elle d'un air amusé bien qu'elle soit tout à fait sincère.

    Hugh avait de très beaux yeux bleus et sur les photoshooting ils étaient mis en évidence. On aurait dit qu'il jouait à « je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette. » et Freema était toujours en train de fixer l'acteur dans les yeux pour cerner le message qu'il essayait de lui communiquer tant et si bien qu'elle sursauta lorsqu'il s'exclama :


    Citation :
    "Une couverture à 300 $ ? Mais vous êtes malade ! Elle est cousue d'or, peut-être?"

    « Oui, déjà que 300$ c'est énorme pour une couverture alors vous imaginez 1 700$ de plus ? Ce n'est pas moi qui achèterait une couverture à c'prix là. »

    Citation :
    "Les Italiens font toujours des choses géniales ! Mais essayez donc de penser votre vie en fonction du jambon italien, vous pouvez être sûre que vous aurez un tout autre éclairage sur votre quotidien..."

    Freema étouffa un nouveau rire et renonça à réfléchir à cette question en se jurant de lire le roman de Hugh dès qu'elle serait chez elle, en mangeant un morceau de chocolat en pensant à son futur collègue de tournage, du moins, Freema le souhaitait fortement !

    Citation :
    "Le coup de fouet... mouais... Je n'aurais pas dit non s'il y avait eu des pensées saugrenues, je suis toujours avide de cours de cuisine originale...
    Vous me faites confiance alors que je suis capable de vous piquer ce truc et de faire des gâteaux peut-être bien meilleurs que les vôtres !"

    « Cours de cuisine original... Je préfère ne pas y penser parce que je risque de divaguer et de penser à un truc complètement dingue qui n'a aucun sens comme lorsque j'ai rêvé d'une voiture que je devais monter en kit, je devais trop penser à Ikéa ce jour-là. Meilleurs que les miens ? Je demande à voir ! » lança t-elle sur le ton du défi.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Laurie
    [H]angover & Rock'n Roll

avatar


Messages : 1006
Date d'inscription : 06/09/2009
Date de naissance : 11/06/1959
Age : 58
Localisation : London or Los Angeles
Etat civil : divorcé / célibataire père de trois enfants
Nationalité : britannique


My Career
Current Projects:
Money: 103 154 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   Mer 14 Avr - 22:39

    Gosh, avec la tonne de pralines qu’il restait, l’homme se disait que Freema et lui pouvaient tenir un siège ici sans avoir à manger du pain sec ! Heureusement que la jeune femme n’avait pas de problèmes de foie ou de diabète, parce que Hugh ne se voyait pas terminer le plat seul… ou plutôt, si, bien sûr, il aimait trop le chocolat pour laisser vieillir les pralines, mais bon, que dirait son agent s’il se ramenait avec un bide bien rond ? Vous imaginez un Greg House bedonnant, vous ?

    Bref. Ce qui se passait dans la tête du Britannique tandis qu’il fixait sa collègue d’un regard intense avait tout de ce qu’on peut faire passer comme émotions et comme doutes dans les yeux. Mr Laurie ignorait si miss Agyeman percevait tout cela, mais quoi qu’il en soit, lorsqu’elle parla, son visage se tordit en une grimace idiote contrastant justement avec ses « beaux yeux » qu’évoquait la jeune femme.


    "Bah, en fait, sincèrement, je n’en sais rien. Je déteste me voir à l’écran. Et ne parlons pas du miroir !"

    Effectivement, Hugh n’avait rien d’un narcissique. C’était même un peu le contraire. Quand ses enfants voulaient regarder un épisode de House, leur père changeait systématiquement de pièce. Un jour, Rebecca lui avait carrément dit à quel point les femmes avaient tendance à le trouver sexy, notamment à cause de ses yeux bleus… et Hugh en avait eu une insomnie. Venant de sa propre fille, de tels propos avaient quelque chose de trop étrange pour être un compliment.

    L’homme se redressa, se calant au fond de son fauteuil avant d’engloutir une praline de chocolat blanc.


    "Si c’est une couverture qui peut permettre à toute l’humanité de ne pas mourir de froid, pourquoi pas… mais je doute de l’existence d’un objet aussi altruiste."

    Un peu de solidarité, dans ce monde de brutes, ça ne pouvait qu’être positif. Mais malheureusement, ce n’était pas le lot quotidien et la plupart des gens pensaient trop à eux pour songer aux autres.

    Enfin…


    "Une voiture en kit ? waw… plutôt intéressant comme concept… c’est mieux qu’une panoplie du parfait petit chimiste, ça !"

    Puisqu’il était question à présent de cuisine et de pâtisserie, Hugh sourit à nouveau, prenant un air de défi :

    "Vous seriez étonnée… j’apprends plutôt vite !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forum-free.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Le hasard fait bien les choses » [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Le hasard fait bien les choses » [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses. [Bartemius Croupton Jr.] TERMINÉ
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and...CUT :: HMC Place :: Corbeille :: Poubelle RP-
Sauter vers: