Want to be a Star?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Where is my mind ? » [Misha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: « Where is my mind ? » [Misha]   Lun 2 Nov - 2:10



    [Pour le titre, c'est parce que j'écoute Pixies xD. Mille excuses pour le icon, il était de circonstance ! mdr]

    Freema était d'humeur particulièrement joyeuse, certes, ça ne sortait pas vraiment de l'ordinaire parce que la jeune femme était d'un naturel toujours très jovial mais, aujourd'hui, c'était différent. Ce matin, en ouvrant sa boîte aux lettres, elle avait trouvé l'enveloppe qu'elle avait guetté toute la semaine... Non, ce n'était pas une facture mais, bel et bien la réponse pour le casting qu'elle avait passé quelques jours plus tôt. Freema avait longuement hésité à l'ouvrir, contemplant l'adresse pour se donner du courage avant de tourner plusieurs fois l'enveloppe entre ses mains alors que son esprit était en proie à un véritable dilemme... J'ouvre ? Je n'ouvre pas ?

    Sa curiosité n'eut aucun mal à emporter la bataille et l'actrice avait littéralement sauté de joie en apprenant qu'elle avait été retenue pour le rôle de Salhïde, celui là même pour lequel elle avait auditionné. Freema pensait qu'on lui aurait donné un autre rôle ou alors qu'on ne l'aurait pas prise du tout à cause de son accent britannique mais, enfin de compte, elle avait été prise pour ce rôle et c'était tout ce qui comptait. La jeune femme se demandait si Sophia et Hugh avaient eu cette chance eux aussi mais, ne se risqua pas à les contacter pour en savoir plus, après tout, ce n'était pas ses oignons et elle ne savait pas comment ils allaient le prendre.

    Pour se calmer un peu, Freema décida de sortir prendre l'air pour se promener le long des boulevards, souvent, elle s'asseyait sur un banc et regardait les passants ou les voitures qui défilaient devant ses yeux, laissant son esprit vagabonder tout en le pensant à rien d'autre qu'à l'instant présent ou alors elle marchait pendant des heures en regardant les vitrines des magasins, se laissant submerger par les odeurs de la ville, des marchands de hot dogs... Aujourd'hui, elle opta pour la deuxième option, Freema quitta son petit nid douillé vêtue d'une veste en cuir qui lui tenait assez chaud et laissa ses cheveux détachés parce qu'elle n'avait pas le courage ni l'envie de les attacher. L'actrice décida de se rendre en ville à pieds, ce n'était pas bien loin de son lieu de résidence.

    C'est ainsi qu'au bout de trente minutes, elle gagna le boulevard et marcha le long des trottoirs faisant attention de ne percuter personne cette fois-ci, se rappelant très bien la collision avec Hugh Laurie et ses excuses maladroites, ce qui lui arracha un petit sourire.

    Perdue dans ses pensées, Freema empreinta le passage piéton sans prendre garde à la signalisation, elle semblait avoir oublié qu'elle était aux Etats-Unis et non pas en Angleterre mais, elle continua son petit bonhomme de chemin malgré tout, ignorant que les klaxons, les "elle est malade ! Suicidaire !" et les crissements de pneus qu'elle entendait en bruit de fond lui étaient tous destinés.


Dernière édition par Freema Agyeman le Ven 6 Nov - 17:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Lun 2 Nov - 20:38

[ :mdr1: ]

    Misha profitait de sa journée. Le tournage de Supernaturel s'était finalement terminé et l'avait laissé sans véritable travail à faire. En effet Castiel lui avait beaucoup plus comme rôle, et trouver à présent autre chose n'était pas si facile. Il avait pourtant l'habitude des guests. Il avait été dans 24 h chrono, dans Nip Tuck et même dans CSI. Mais Castiel l'avait atteint différemment, sans doute parce que de part certains aspects, il s'identifiait à cet Ange. Et d'ailleurs nombreux de ses fans l'appelait Cas en le croisant dans la rue. Cela l'amusait plus qu'autre chose et lui plaisait mieux que son agent qui le surplombait de projets tous plus étranges les uns des autres.

    Alors comme son agent était en congé,il en profitait pour se promener,pour se fondre dans la masse, pour s'oublier. Quand il habitait en Russie , il avait l'habitude de se balader à cheval dans les forêts glacés. Magnifique comme paysage. Aujourd'hui, c'était possible dans un autre décor. Mais il se disait qu'un cheval à L.A serait malheureux et aurait trop chaud. Et oui il y avait de ces choses auxquelles vous pensez quand vous vous balladez les mains dans les poches. Comme par exemple aussi, pourquoi les gens se font desproblèmes. Certains ont tout pour être heureux et ils trouvent encore de quoi enquiquiner le monde. Il pensait notamment à son ex-femme. Dire qu'il avait cru trouver le bon numéro,ce ne fut pas le cas. Et non il n'y avait pas eu de tromperie ou d'adultère. Il y avait juste eu une discussion autour d'une table. Un divorce en douceur. C'était d'ailleurs étrange pour Misha qui aurait cru à plus d'éclats, mais même si la flamme n'avait plus été entre eux, il n'y avait pas eu de disputes pour les biens,car rien n'avait véritablement été acheté en commun.

    Sa ballade s'arrêta à un croisement où la signalisation montrait définivitement un bonhomme rouge à l'arrêt. Au début il ne remarqua pas Freema. Il était intéressé par une affiche à à sa gauche qui parlait d'un nouvel abonnement télé dont il aurait pu faire bon usage. Mais aux premiers coupsde klaxons il tourna la tête. Son regard azur se posa sur un étrange tableau. Une jeune femme de couleur traversait la route comme Jesus marchait sur l'océan avec une étrange coincidence de ne pas être écrasée. Misha n'était pas un héro, mais il savait faire preuve du courage qu'il fallait quand cela s'imposait. La foule ne s'intéressait pas aux gens , lui si. C'est pour cela qu'il s'avança sur la route, attrapant Freema avant qu'un Long-Train ne l'écrase. Ils atteignirent le trottoir assez rapidement.


    "Vous y étiez presque, mais l'on ne peut faire confiance aux poids lourds..." plaisanta Misha avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Lun 2 Nov - 21:54

    [mdr la métaphore ! C'est original comme rencontre xD]

    Bien sûr, Freema était définitivement ailleurs bien que son regard soit rivé sur le trottoir d'en face où tout le monde semblait attendre sauf peut-être un homme qui se mit à courir droit sur elle... Il se rapprochait tellement dangereusement que la jeune femme porta instinctivement la main sur son sac, le tenant fermement, comme si elle craignait que ce dernier le lui arrache. En effet, on l'avait tellement mise en garde sur les vols à l'arraché que depuis son arrivée à Los Angeles, à chaque fois qu'on s'approchait d'elle un peu trop brusquement, elle avait tendance à imiter sa grand-mère en position de défense, prête à lui donner des coups de sac bien placé (la mienne en l'occurrence xD) mais, contre toute attente, ce fut à son bras que l'inconnu s'intéressa et il l'entraîna avec lui sur le trottoir d'où il venait. La jeune femme fronça les sourcils, s'apprêtant déjà à sortir un spray au poivre ou un poing américain mais, en tournant la tête, Freema eut tout juste le temps de voir un poids lourd passer à quelques centimètres de son nez et à une telle vitesse que ses cheveux virevoltèrent comme si elle venait d'effectuer un saut en parachute. Le conducteur mécontent lui fit savoir son mécontentement en klaxonnant, ce qui lui arracha un soubresaut. Sa respiration saccadée, Freema se tourna docilement vers le bon samaritain qui lui avait sauvé la vie et qui affichait un petit sourire, plaisantant de ce qui venait de se produire. Les informations eurent un peu de mal à atteindre le cerveau autant que sa respiration peina à retrouver une cadence un tant soit peu normale mais, finalement, un coup d'œil au petit bonhomme lui permis de reconstituer le puzzle. Toujours essoufflée, elle adressa un petit sourire à Misha, se joignant à sa plaisanterie avant de faire de petits gestes.

    « Non, je ne suis pas suicidaire. C'est juste que … Bon okay, vu comme ça c'est vrai que je suis passée pour un cas désespéré mais, je n'ai pas fait attention. Vous comprenez, je suis british et les grandes villes comme Los Angeles... Pour le moment, je n'ai pas de voitures et encore heureux, je risquerais de rouler à gauche. »

    Freema poussa un soupir comme pour se calmer et tendit la main vers son sauveur.

    « Freema Agyeman. Merci de m'avoir évité de terminer en crêpe anglaise... Enfin, pancake.»

    Elle n'avait strictement aucune idée de qui se tenait devant elle et comme Dr House était la seule série américaine qu'elle suivait de manière assidue, Freema n'avait aucune idée de qui était Misha Collins !
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Mar 3 Nov - 3:35

    "Mais je n'ai rien dit mademoiselle..vous n'avez pas à vous justifier devant moi"

    Misha trouvait amusant ce qui se pouvait se passer dans une ville comme L.A qui était cosmopolite. L'on tombait chaque jour sur des personnalités aux caractères très différents et très variés. C'est ce qui faisait sa richesse aux yeux de Collins.

    "Mais vous vous y habituerez une fois que vous vous serez fondu dans la masse..."

    Misha l'accompagna vers l'intérieur du trottoir où elle pourrait se remettre de cet épisode assez stressant qui pouvait raccourcir votre vie de manière considérable. Misha prit sa main et la serra.

    "Enchanté, Misha Collins"

    Misha de son côté n'avait jamais vu Doctor Who. Même s'il avait joué dans beaucoup de séries, celles-ci restaient américaines et celles qu'ils suivaient également. Donc pas vraiment de place pour une série brittanique, dommage dans un sens, cela aurait pu lui plaire. Mais cela le mettait à égalité avec Freema. Il ne la connaissait pas de vue et elle ne semblait pas non plus le connaitre, car le fameux "votre tête m'est familière...vous avez joué dans X ?" n'arriva pas après le nom de la jeune femme.

    "Alors comme ça vous êtes une britishgirl in L.A. ... vous êtes bien loin de chez vous"

    Il ne voulait pas être indiscret, mais souvent son intérêt pour les autres passait mal parce qu'il était un peu brusque ou demandait des choses un peu personnelles au goût des gens. Et pourtant il avait une voix douce, non pas comme celle de Cas, qu'il avait modelé pour qu'elle soit plus ténébreuse et freaky frightening.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Mar 3 Nov - 16:00

    C'était vrai que normalement elle n'avait pas à se justifier mais, l'homme qui se tenait devant elle lui avait tout de même sauvé la vie au péril de la sienne ce qui expliquait pourquoi Freema se sentait obligée de lui expliquer la véritable raison de ce qui venait de se produire, c'était toujours mieux que de passer pour une suicidaire.

    « Si quand même un peu... Vous m'avez sauvé la vie et je me sens coupable de ce qu'il vient de se passer, vous auriez pu y rester, j'aurais pu créer un carambolage et faire la une des faits divers. »

    Avec son pouce et son index, Freema imita un titre d'article.

    « Un accident causé par une Londonienne qui ne sait pas faire la différence entre le bonhomme vert et le bonhomme rouge. Quelle fin tragique... A la place d'avoir une étoile sur le Walk Of Fame il y aurait ma silhouette dessinée à la craie blanche. » dit-elle d'une manière théâtrale.

    La jeune femme suivit l'inconnu un peu plus loin et fut agréablement surprise qu'il ne connaisse pas son identité. Il y avait tout de même des américains qui suivaient les séries anglaises et vise versa mais, cela ne semblait pas être le cas de ce dénommé Misha Collins, ni même Freema qui n'était pas fichue de le reconnaître alors qu'il était célèbre aux États-Unis et dans d'autres pays depuis le rôle de l'ange Castiel de Supernatural.

    « Moi de même. » renchérit-elle avec un petit sourire. « Je ne vous en remercierai jamais assez. »

    Maintenant qu'elle était à peu près calmée, Freema observa un peu mieux celui qui venait d'affronter une horde de taxis jaunes et de poids lourds pour lui faire gagner la Terre Promise, à savoir le trottoir d'en face, saine et sauve. Une homme d'environ la trentaine, très bien entretenu avec des cheveux bruns et des yeux bleus azur, des bons samaritains comme ça, elle en voudrait bien tous les jours mais, pas au point de recommencer l'expérience.

    Citation :
    "Alors comme ça vous êtes une britishgirl in L.A. ... vous êtes bien loin de chez vous"

    Contrairement aux autres, Freema ne trouvait pas Misha indiscret, au contraire, c'était la preuve qu'il s'intéressait aux autres et c'était tout à son honneur et puis, c'était une constatation, son accent n'était sans doute pas passer inaperçu.

    « Oui, je suis ici pour... » commença t-elle avant de se racler légèrement la gorge. « Chercher du travail. »

    Freema lui adressa un petit sourire, en acquiesçant d'un signe de tête pour souligner ses propos et remarqua du coin de l'œil que le bonhomme indiquant aux piétons s'ils pouvaient traverser ou non avait changé de couleur, ceci lui arracha un autre sourire en coin, secouant la tête pour elle-même en se maudissant intérieurement de s'être donnée en spectacle alors qu'elle voulait passer une journée à se promener incognito.

    « Et pour apprendre à rouler à droite. »
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Sam 14 Nov - 1:11

    Misha ne put s'empêcher de rire. Freema était une bonne actrice, cela était indéniable. Seulement il ne savait pas combien il tapait juste en pensant cela. Mais d'un autre côté, même s'il aurait su qui Freema était, il n'aurait pas changé son comportement envers elle. Après tout, c'était des êtres humains les acteurs, même si certains pensaient irremédiablement le contraire ce qui entrainait des chevilles enflées et une tête aussi grosse que l'univers. Collins se demandait parfois si ces gens là, qui se croyaient au dessus de tout, étaient réellement heureux. Si du haut de leur piedestal ils réalisaient combien ils étaient ridicules. Qu'est une vie d'homme dans l'infini relative du temps? Une simple expiration qu'on oublie...alors l'homme cherche par tout les moyens à ce qu'on se souvienne de lui, à ce qu'il soit une inspiration et une expiration pour perdurer ne serait-ce qu'un temps infime dans les esprits.


    "Vous n'avez pas à me remercier. Pour certaines choses, comme sauver les jeunes demoiselles en détresse, le contre payement est un sourire"


    Misha se passa une main dans les cheveux. Il y a quelques années en arrière, il n'aurait jamais osé abordé une femme comme Freema, non pas à cause de sa couleur de peau ou parce qu'elle n'était pas à son goût, mais tout simplement parce qu'il était timide. C'était paradoxale quand on y pensait. Mais quand il avait travaillé à la maison blanche, il avait réussi à sortir de ses gants à être plus ouverts aux autres et à faire en sorte qu'on le remarque pour faire carrière. Il avait réussi, mais pas vraiment dans la branche qu'il avait cru. Etre acteur était venu comme de la pluie dans le désert. Une offre assez inattendue et une envie d'essayer quelque chose de nouveau.


    "Du travail?...Ce n'est pas ce qui manque ici en effet...mais cela dépend du secteur en même temps...vous cherchez quelque chose en particulier?"


    Misha observa son interlocutrice. Elle avait ces manières d'anglaise. Cette gène perpertuelle cachée derrière des gestes et des sourires, des mots choisis avec un accent qui faisait rire la plupart des américains.

    "O bon nombre de personne ici ne savent pas rouler non plus, de toutes façons, rouler en voiture dans L.A. est une épreuve pour les nerfs...vous devez avoir du temps ...beaucoup de temps...et une occupation à avoir dans votre véhicule"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Sam 14 Nov - 14:27

    Lorsque le dénommé Misha se mit à rire, Freema esquissa un petit sourire réservé, ne sachant pas vraiment pourquoi il riait. Ceci dit, la jeune femme était quelqu'un de très spontané qui avait l'habitude de répondre sans réfléchir à ce qui sortait de sa bouche et la plupart du temps ceux avec qui elle parlait avaient cette même réaction. Le rire du jeune homme était tellement communicatif que Freema se joignit à lui, sans faire attention aux passants trop curieux. Son rire à elle était très discret, léger et mélodieux, il n'était pas « agressif » pour les tympans d'autrui. L'actrice avait beaucoup de gestuelle, les postures typiques des personnes originaires de l'Angleterre et Misha semblait le remarquer alors pour éviter de faire bouger ses mains dans tous les sens, Freema les laissa retomber le long de son corps avant de les fourrer dans ses poches... Elle ne tenait pas en place, même lorsqu'elle était parfaitement immobile, il fallait toujours qu'elle remue les bras dans tous les sens et elle était consciente que ceci pouvait en déranger certains.

    Citation :
    "Vous n'avez pas à me remercier. Pour certaines choses, comme sauver les jeunes demoiselles en détresse, le contre payement est un sourire"

    Et Misha n'eut aucun mal à l'obtenir parce que cette phrase eut le don de la faire sourire, creusant un peu plus les fossettes aux creux de ses joues.


    « Si on pouvait tout payer comme ça... » dit-elle d'un ton rêveur avant de revenir soudainement à la réalité « Wait... Quand vous dites smiles, vous ne parlez pas des points sur les cartes de crédits ? »

    Freema feinta un air suspicieux, fermant légèrement un œil. C'était une question rhétorique bien entendu, elle savait qu'il parlait d'un sourire en général mais, c'était plus fort que l'actrice, lorsqu'elle se sentait gênée par une situation comme celle-ci, à savoir être accoster par un charmant jeune homme, elle tentait de le cacher en plaisantant.

    Citation :
    "Du travail?...Ce n'est pas ce qui manque ici en effet...mais cela dépend du secteur en même temps...vous cherchez quelque chose en particulier?"

    « Dans le domaine du septième art... Pour tout vous dire, je suis actrice et j'aimerais bien faire carrière ici. Hollywood c'est un rêve de petite fille. » ajouta t-elle en ponctuant sa phrase d'un petit signe de tête.

    Citation :
    "O bon nombre de personnes ici ne savent pas rouler non plus, de toutes façons, rouler en voiture dans L.A. est une épreuve pour les nerfs...vous devez avoir du temps ...beaucoup de temps...et une occupation à avoir dans votre véhicule"

    Misha parlait en connaissance de cause, il était américain alors il devait connaître Los Angeles et ses alentours comme sa poche.


    « Je n'en doute pas, c'est sûrement pour ça que les conducteurs ressemblent tous à des PitBulls. Pour le moment, la voiture ne me manque pas. Je préfère marcher même si je suis un piéton dangereux. »

    Se disant, Freema arbora un petit sourire d'enfant pris en faute. Maintenant qu'ils discutaient, elle se rendait compte que la conversation tournait un peu trop autour d'elle et l'actrice voulait en savoir un peu plus sur son interlocuteur, elle ne voulait pas non plus passer pour une égoïste de première ! C'est juste qu'elle était timide et n'osait pas poser de questions trop personnelles.


    « En ce qui vous concerne, je vous vois bien pompier ou médecin, enfin... vous m'avez l'air très altruiste. »

    Bon d'accord, c'était une tentative détournée un peu ratée ! D'ailleurs, Freema se mordilla discrètement la langue avant de sortir ses mains de ses poches et de recommencer à gesticuler dans tous les sens. Pompier et médecin... Les deux types d'hommes qui plaisaient aux femmes, peut-être que Misha allait lui en faire la remarque et pour cacher sa gêne, l'actrice trouverait sûrement une parade pour détourner la conversation, comme toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Jeu 3 Déc - 1:26

    « Si on pouvait tout payer comme ça... »

    Misha fut surpris par le jeu de la jeune femme, du moins c'est ce qu'il parut faire. Il était facile d'entrer dans le jeu de Freema et enfin de compte la scène semblait tout droit sortir d'un soap américain. L'acteur qui sauve la demoiselle en détresse. La connexion entre les deux se fait rapidement et on connait la suite. Sauf que dans notre cas, l'on n'était pas dans un soap, mais bien en plein milieu d'un boulevard mondialemeursnt connus avec de tous les côtés une masse étonnante de gens qui allaient et venaient sans vraiment s'attarder sur les deux acteurs. L'on était qu'un parmi tant d'autres. placés dans un autre contexte, cela aurait été différent, mais souvent quand un fan ou une personne rencontre un acteur, elle ne le renconnait pas ou lui lance qu'il ressemble à l'acteur XY. La différence entre le réel et le cinéma est grande...sans maquillage, sans artifice, rien n'était plus pareil

    Citation :
    « Dans le domaine du septième art... Pour tout vous dire, je suis actrice et j'aimerais bien faire carrière ici. Hollywood c'est un rêve de petite fille. »

    "Oh...quel heureux hasard....vous êtes donc actrice...phantastique....et bien bonne chance pour trouver quelque chose....mais laissez moi vous dire qu'à Hollywood, il y a toujours quelqu'un qui recherche quelqu'un d'autre pour prétendre être quelqu'un d'autre...ça sonne compliqué, ça l'est, mais cela marche...après tout, si un gars qui a travaillé à la maison blanche peut devenir acteur, pourquoi pas vous...."

    Misha n'avait pas commencé en tant qu'acteur, mais il ne regrettait pas d'avoir quitté la maison blanche de Bill Clinton avant tout ce scandale autour de son assistante...et dire que quelque mois avant cela, il avait eu cette fonction...mais Misha avait toujours eu la bougeotte, impossible de rester en place, il fallait qu'il teste de nouvelles choses et être acteur lui permettait de découvrir à chaque fois un nouveau personnage, avec un caractère et un univers différent. Et petit coquin qu'il était, il n'avait pas dévoilé qu'ils étaient collègues.

    "Dans quoi aimez-vous donc jouer?"


    Citation :
    « En ce qui vous concerne, je vous vois bien pompier ou médecin, enfin... vous m'avez l'air très altruiste. »

    Misha eut un rire flatté.

    "Merci...j'en suis flatté...j'aurai pu être médecin, mais j'ai préféré les cotoyer ...et me retrouver patient dans Nip Tuck et meilleur ami d'un médecin dans URGENCES..." répondit-il l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Jeu 3 Déc - 16:33

    C'était vrai que la situation frisait la ressemblance avec un série américaine, d'ailleurs, Freema se surprit même à jeter un coup d'œil aux alentours en faisant mine de chercher après les caméras ou un quelconque paparazzo mais, elle n'était pas assez connue en Amérique pour prétendre être harceler par les tabloïds. Ceci dit, elle n'avait aucune idée que celui qui se trouvait devant elle était également un acteur dont la carrière a fait un sacré bond à cause de son rôle dans l'un des show télévisé les plus regardés aux United States ; Supernatural.

    Citation :
    "Oh...quel heureux hasard....vous êtes donc actrice...fantastique....et bien bonne chance pour trouver quelque chose....mais laissez moi vous dire qu'à Hollywood, il y a toujours quelqu'un qui recherche quelqu'un d'autre pour prétendre être quelqu'un d'autre...ça sonne compliqué, ça l'est, mais cela marche...après tout, si un gars qui a travaillé à la maison blanche peut devenir acteur, pourquoi pas vous...."

    Heureux hasard, oui, c'était bien le mot. Freema afficha une moue septique avec un sourcil légèrement levé lorsqu'il se mit à parler d'Hollywood et aussi du fait qu'un homme qui a travaillé à la maison blanche avait fini par devenir acteur. L'idée de cet homme en question soit Misha effleura l'esprit de l'actrice qui était très aiguisé mais, elle n'osa pas lui poser directement la question. Le bon samaritain qui venait tout juste de lui sauver la vie laissait planer le mystère le concernant et Freema avait comme la curieuse sensation que la discussion s'orientait principalement sur elle et qu'il ne perdait pas une occasion de détourner la conversation à son avantage pour éviter d'en dire trop sur lui ou alors c'était une sorte de jeu genre « Qui est-ce ? » on donne des indices en espérant que l'autre fini par trouver la personne en question. Elle n'eut pas vraiment le temps de lui répondre ou de l'interroger à ce sujet.

    Citation :
    "Dans quoi aimez-vous donc jouer?"

    « Hé bien... Un peu de tout, je suis actrice donc tout me convient... Sauf peut-être les films X, je précise ! »


    Citation :
    "Merci...j'en suis flatté...j'aurai pu être médecin, mais j'ai préféré les côtoyer ...et me retrouver patient dans Nip Tuck et meilleur ami d'un médecin dans URGENCES..."

    Et cette information ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde ! Freema avait bien fait le rapprochement et s'empourpra légèrement, se sentant un peu ridicule bien qu'elle ne balbutia pas pour autant.

    « Vous êtes donc acteur également ! Quel heureux hasard, comme vous dîtes ! Je ne vous avez jamais vu à l'écran, il faut dire que je ne regarde pas vraiment les séries américaines sauf quelques unes dont Urgences mais, j'ai raté énormément d'épisodes... Maintenant que vous le dîtes... Vous n'auriez pas fait une apparition dans N.C.I.S ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Dim 6 Déc - 3:01

    Citation :
    « Hé bien... Un peu de tout, je suis actrice donc tout me convient... Sauf peut-être les films X, je précise ! »

    "Cela nous fait un point en commun en plus...bien que de nombreuses personnes aimeraient sans doute me voir tomber la chemise...il y a des limites qu'il ne vaut mieux pas franchir n'est-ce pas"


    Citation :
    « Vous êtes donc acteur également ! Quel heureux hasard, comme vous dîtes ! Je ne vous avez jamais vu à l'écran, il faut dire que je ne regarde pas vraiment les séries américaines sauf quelques unes dont Urgences mais, j'ai raté énormément d'épisodes... Maintenant que vous le dîtes... Vous n'auriez pas fait une apparition dans N.C.I.S ? »

    "Et oui, acteur et fier de l'être....c'est vrai que personne ne regarde Urgences...mais c'est parce que toutes les bonnes têtes sont partis...et la fin a été fatale pour la série..."

    Il eut un petit sourire. Il se rappelait de cette apparition. Mark Harmon, c'était un très bon partenaire de jeu. Il mettait tout de suite en ambiance et quoiqu'en on dise, il y avait une différence entre Gibbs et Marc...et c'était fascinant de voir avec combien d'aisance l'acteur devenait le personnage et vis versa.

    "ET oui...le mec qui transporte une militaire dans son coffre en ayant la beau gosse attitude c'était bien moi..."

    Petite Anecdote, il avait presque planté la voiture quand l'autre s'était mise à crier dans le coffre. Il s'y attendait, mais pas à un tel niveau sonore.
    Misha invita Freema à reprendre la marche. A force de rester là, quelqu'un finirait quand même à le démasquer et s'il détestait bien un truc, c'était d'écrire des autographes en pleine rue. Non pas qu'il n'aime pas ses fans, mais il y avait un moment pour le privé et un moment pour le public.


    "Alors dites-moi Freema....avez-vous déjà trouvé une offre d'emploi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Dim 6 Déc - 15:55

    Citation :
    "Cela nous fait un point en commun en plus...bien que de nombreuses personnes aimeraient sans doute me voir tomber la chemise...il y a des limites qu'il ne vaut mieux pas franchir n'est-ce pas"

    Freema pouffa d'un rire léger tout en acquiesçant d'un signe de tête. Il était vrai que pour certains fans, voir leurs acteurs favoris entièrement nus était un fantasme qu'ils souhaiteraient un jour être réalisé mais, comme le disait si bien Misha, il y a des limites à ne pas franchir autant laisser ça aux... professionnels de ce secteur. Il était hors de question pour Freema de tourner dans ce genre de films, premièrement parce qu'elle était pudique et deuxièmement parce qu'elle ne voulait ternir son image autant auprès des fans que d'elle-même.

    « Je regardais Urgences, ma mère adorait cette série mais, c'est vrai que depuis la disparition de Georges Clooney l'audimat n'était plus le même à la maison. » dit-elle en arborant un petite moue qui laissait planer pas mal de sous-entendu. « Elle fantasmait un peu trop et ça rendait mon père un tantinet jaloux. »

    Un sourire se dessina sur son visage aux souvenirs de cette belle époque pourtant révolue depuis qu'ils avaient divorcé, depuis, la famille Agyeman s'était déchirée et cela ne s'était pas arrangé lorsque Freema avait décidé de quitter le domicile familial – qui n'en était plus un – pour se lancer dans un carrière d'actrice ce qui avait rendu les choses plus compliquée qu'elle ne l'aurait cru mais, aujourd'hui, elle était fière de tout ce qu'elle avait accompli et cela faisait office de compensation.

    Citation :
    "Et oui...le mec qui transporte une militaire dans son coffre en ayant la beau gosse attitude c'était bien moi..."


    « Allez savoir pourquoi cette scène m'a plus marquée que les autres... C'était peut-être la veste en cuir, j'aime beaucoup les vestes en cuir. » avoua t-elle tout en continuant sa marche.

    Freema commençait à se dire que sa phrase était un tantinet maladroite mais, finalement elle s'était bien rattrapée.


    « C'était plutôt la bad boy attitude. » corrigea t-elle avec un petit sourire en coin.

    Citation :
    "Alors dites-moi Freema....avez-vous déjà trouvé une offre d'emploi?"

    « Oui, j'ai passé quelques castings un peu partout dont un pour jouer dans une sitcom et un pour une superprod' et de votre côté ? Des projets à l'horizon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Lun 28 Déc - 22:21

    Misha aimait bien voir pouffer de rire Freema. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais cela l'amusait. Sans doute parce que c'était un pouffage de rire anglais. Avec cette petite gène et ce côté bien élevé. Ou alors c'était lui qui avait fait une overdose de café et commençait à en ressentir les effets secondaires. A Hollywood tout était possible, même pour le plus sexy des anges jamais vu sur cette terre. ( dérive du narrateur ...normal vu l'heure et le manque de sommeil)

    "J'ai connu un peu la même chose avec mes parents...mais n'est-ce pas un peu le but de la télévision et du cinéma d'imposer des icones faites sur mesure pour faire fantasmer madame X ou monsieur Y quelque part dans le monde et de se fait, rapprocher des populations entières par un dénominateur commun...l'admiration?...parfois je comprends pourquoi certains acteurs se croient des dieux...regardez quel parterre ils ont à leur pied...même Henry VIII en aurait été jaloux"

    Oui il connaissait un roi anglais antérieur à Elizbateh II et c'était bien là que son savoir sur les dinasties anglaises s'arrêtaient

    Citation :
    « Allez savoir pourquoi cette scène m'a plus marquée que les autres... C'était peut-être la veste en cuir, j'aime beaucoup les vestes en cuir. »
    ¨

    "Et bien figurez-vous que je l'ai encore...parce que tout simplement elle était à moi...enfin c'est une très intéressante anecdote...la veste en cuir prévue par l'habilleuse a eu un léger accident quand le chariot d'habits est passé près des peintres....donc en catastrophe l'on a prit celle qu'on voit à l'écran...il y a qu'à moi que ces choses arrivent"

    Citation :
    « C'était plutôt la bad boy attitude. »

    "oh...je dois vous présenter Jensen Ackles dans ce cas...il est plus callé bad boy attitude que moi"

    Misha avait un peu oublié pourquoi il se dirigeait dans la direction ooposée à celle de maintenant. Il fallait dire qu'en aussi chamrante compagnie il y avait de quoi oublier ce qu'on faisait avant. Si ses souvenirs ne l'abusaient, il devait juste acheter du pain. Mais il pouvait bien le faire plus tard. Quand Freema serait bien en sécurité derrière 4 murs. Quelle chevalierie, mais Misha se sentait responsable de la jeune actrice. Après tout, elle avait failli mourir sous ses yeux.

    Citation :
    « Oui, j'ai passé quelques castings un peu partout dont un pour jouer dans une sitcom et un pour une superprod' et de votre côté ? Des projets à l'horizon ? »

    "J'ai une clause qui m'empêche de parler de mes projets, mais il y a bien une superproduction qui a voulu de moi dans un rôle, et côté série, je continue les guest rôle...qui sait un jour peut-être j'aurai le rôle principale quelque part"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Mer 30 Déc - 23:21

    [Oh, tu as parfaitement le droit, c'est vrai qu'il est diablement sexy cet ange là ♥️]

    Misha n'avait pas totalement tort, comme on disait à la télévision dans une certaine publicité pour un certain restaurant : « Trop manger de la même chose rend fou » sauf que pour les personnes qui fantasmaient sur des acteurs cela donnerait plus : « Trop regarder la même chose rend fou ». D'ailleurs, certains acteurs ou autre célébrités prenaient la grosse tête jusqu'à se considérer eux-même comme de vrais Dieux. Quant aux fans, il y en avait certains qui étaient complètement dingues ! Il y en avait quelques-uns qui étaient menacés ou à qui l'on envoyait des messages enflammés...

    « Je suis d'accord avec vous mais, il y en a quelques-uns qui savent tout de même faire la différence entre la réalité et la fiction. Dernièrement, j'ai vu un reportage sur le défunt Michael Jackson, il y avait énormément de personnes qui s'évanouissaient lors des concerts rien qu'en le voyant apparaître mais, la popularité a beaucoup ruiné sa vie... Il n'a pas eu d'enfance. »

    En effet, Michael Jackson avait été très tôt projeté sur la scène et sa carrière était montée en flèche. Freema l'admirait beaucoup pour ses chorégraphies et aimaient quelques-unes de ses chansons mais, sans plus. Il fallait dire qu'il avait révolutionné le monde de la Pop, tout comme Madonna et qu'ils avaient tous deux étaient nommés King & Queen Of Pop. Un surnom qu'ils portaient fort bien.

    Citation :
    "Et bien figurez-vous que je l'ai encore...parce que tout simplement elle était à moi...enfin c'est une très intéressante anecdote...la veste en cuir prévue par l'habilleuse a eu un léger accident quand le chariot d'habits est passé près des peintres....donc en catastrophe l'on a prit celle qu'on voit à l'écran...il y a qu'à moi que ces choses arrivent"

    « Elle était à vous ? Et bien, elle vous allait comme un gant si je puis me permettre. Sur le tournage de Dr Who, j'en portais une rouge, ce n'était pas la mienne par contre. »

    Citation :
    "oh...je dois vous présenter Jensen Ackles dans ce cas...il est plus callé bad boy attitude que moi"

    « Jensen Ackles, ce nom me dit vaguement quelque chose. J'ai dû le voir en photo dans un magasine une fois... »

    Citation :
    "J'ai une clause qui m'empêche de parler de mes projets, mais il y a bien une superproduction qui a voulu de moi dans un rôle, et côté série, je continue les guest rôle...qui sait un jour peut-être j'aurai le rôle principale quelque part"

    « En tout cas, je vous le souhaite... C'est étrange, je ne sais même plus où je suis, je n'arrive pas à me repérer dans cette ville, je voulais faire une halte à Starbuck'. Vous savez peut-être où il se trouve ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ian Somerhalder

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2009
Date de naissance : 08/12/1978
Age : 39
Localisation : L.A
Etat civil : célibataire
Nationalité : Américain


My Career
Current Projects:
Money: 88 459 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Lun 18 Jan - 2:37

Citation :
« Je suis d'accord avec vous mais, il y en a quelques-uns qui savent tout de même faire la différence entre la réalité et la fiction. Dernièrement, j'ai vu un reportage sur le défunt Michael Jackson, il y avait énormément de personnes qui s'évanouissaient lors des concerts rien qu'en le voyant apparaître mais, la popularité a beaucoup ruiné sa vie... Il n'a pas eu d'enfance. »

"C'est souvent comme cela ici, l'on peut tomber de haut, de très haut...surtout pour une perfectionniste comme Jackson...le moindre faux pas, le moindre défaut et hop ça ronge votre carrière jusqu'à l'os et quand vous essayez de réparer les choses ...vous terminez dans une boite"

Sur ce coup, il était assez pessimiste, mais si l'on regardait toute les grandes stars du cinéma et de la musique, tous ces protiges avaient connues une fin tragique et une mort très jeune pour la plupart. Enfin Misha espérait faire parti de ceux qui vivraient assez pour en avoir assez de la vie sans jamais regretté un choix qu'il aurait fait.

Citation :
« En tout cas, je vous le souhaite... C'est étrange, je ne sais même plus où je suis, je n'arrive pas à me repérer dans cette ville, je voulais faire une halte à Starbuck'. "

"Croyez moi quand je vous dis que Washington et New York c'est pire...mais même les gens natifs d'L.A ont du mal à se retrouver parfois....c'est une grande ville il ne faut pas l'oublier"

Citation :
Vous savez peut-être où il se trouve ? »

"Ca dépend dans lequel vous vouliez faire halte, il y en a un tas à L.A. Mais le plus proche se trouve à une 500taine de mètres droit devant vous"

Misha ne voulait pas s'imposer à la jeune femme, aussi ne proposa-t-il pas d'aller boire un café ou de lui montrer le chemin. Cette dernière option enfin de compte, il le lui avait déjà dite, mais par montrer le chemin, il pensait à l'accompagner. Non pas qu'elle était de mauvaise compagnie pour ne pas vouloir aller avec elle. Tout au contraire. Misha trouvait cette anglaise tout à fait charmante, mais lui et les femmes cela faisait 2. Sa gentillesse ou sa franchise faisait toujours que les femmes avaient l'impression qu'il était intéressé alors que cela n'était pas le cas. Le nombre de mal-entendus qu'il avait eu...pfiou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   Mar 19 Jan - 14:48

    Freema avait beau être très terre à terre, avoir la tête sur les épaules, elle ne voulait pas que ce genre de choses lui tombent dessus. Son côté pessimiste refaisait surface également : la célébrité avait du bon mais, elle était aussi destructrice pour certains qui tombaient dans l'alcool, la drogue ou qui allaient même jusqu'à intenter à leur propre existence. Misha avait raison, ce qui avait tué le King Of Pop était en grande partie son perfectionnisme, ses clips étaient tous très bien réussi et ils avaient tous bercés la jeunesse de Freema dont les parents étaient fans.

    Le mystère planerait toujours autour de la vie de Michael Jackson, était-il vraiment pédophile ? Était-il vraiment mort à cause de son médecin ? C'était des questions qui n'obtiendraient jamais de réponses ou alors pas avant très très longtemps. Certains fans disaient même qu'il n'était pas mort et qu'il avait fait croire en sa fin tragique uniquement pour échapper à ses dettes et pour pouvoir finir une vie normale, loin des caméras. Freema n'était pas dupe, quelqu'un comme Michael Jackson passait difficilement inaperçu et s'il était vraiment mort, de l'argent se serait évaporé... On ne disparaît pas en un claquement de doigt ! Enfin, elle n'allait pas se mettre à jouer les Veronica Mars, il n'était plus de ce monde et méritait d'être en paix. D'ailleurs, elle trouvait ça révoltant que sa famille continue de se faire de l'argent sur son dos ou en profitent pour relancer leur propre carrière.


    Citation :
    "Croyez moi quand je vous dis que Washington et New York c'est pire...mais même les gens natifs d'L.A ont du mal à se retrouver parfois....c'est une grande ville il ne faut pas l'oublier"


    « Si vous le dites, je n'ai jamais été à New York jusqu'à maintenant et en général, ce sont des villes où j'évite d'aller, surtout en voiture. »

    Citation :
    "Ca dépend dans lequel vous vouliez faire halte, il y en a un tas à L.A. Mais le plus proche se trouve à une 500taine de mètres droit devant vous"

    « Et bien, je cherchais le café le plus proche. Ah oui ! Ça y est, je vois l'enseigne. Merci ! » répondit Freema.

    Elle l'aurait bien volontiers invité à prendre un café avec elle pour le remercier mais, peut-être que Misha avait des choses à faire et Freema ne savait pas comment lui présenter cette invitation à prendre un café. Elle ne voulait pas non plus qu'il prenne cela pour un plan drague, ce qui n'était pas du tout l'intention de l'anglaise mais, ils allaient probablement être amenés à se revoir... Bon alors, elle se lance ou elle ne se lance pas ?


    « Vous voulez que je vous en rapporte un ? Vous m'avez sauvé la vie après tout, je vous dois bien ça. Sauf si vous êtes attendu quelque part. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Where is my mind ? » [Misha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Where is my mind ? » [Misha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and...CUT :: HMC Place :: Corbeille :: Poubelle RP-
Sauter vers: