Want to be a Star?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Untitled... [Friends Only]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Untitled... [Friends Only]   Sam 28 Nov - 14:48

    Onze semaines... Cela faisait bientôt trois mois que Joe était dans ce lit du service de soins intensifs et de réanimation. Il s'agissait d'une vaste pièce où plusieurs lits s'alignaient contre le murs avec des patients qui étaient pour la plupart tous en train de dormir. Comme ceux de ses voisins, le lit de l'acteur était entouré de blocs de machines se déclinant en blanc ou en gris metallisé, parfois les deux. Mais à la différence de ses voisins, Joe était presque celui qui avait séjourné ici le plus longtemps. Jamais depuis l'accident il n'avait ouvert les yeux. Les médecins qui s'étaient successivement occupés selon les services dans lesquels il était passé avaient tous répétés quasiement la même chose aux quelques proches qui étaient venus lui rendre visite.

    Une star qui est hospitalisée passent rarement inaperçu et dès que l'annonce avait été faite aux infos de son accident de moto avec Kate une horde de leur fans s'étaient rués à l'hôpital où les deux avaient été emmené. Cela avait créé pas mal de problème à l'hôpital notamment pour gérer tous ce monde et pour libérer les voies d'accès à l'hôpital pour les ambulances qui amenaient d'autres malades à soigner. Ils avaient même dû renforcer la sécurité pour protéger les acteurs de photos que des paparazzis ou des fans voulant se faire un peu d'argent auraient pu prendre à l'intérieur de l'hôpital. Tous les moyens étaient bons pour certains...




[Prochain post : à qui veut venir lui rendre visite ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Lun 30 Nov - 22:04

    Franchissant les portes d'entrée du service de réa pour la je ne sais quelle fois, Amanda avançait presque machinalement, comme lorsqu'on emprunte un chemin qu'on connait par coeur. Depuis le temps le personnel la connaissait, enfin avait plutôt pris l'habitude de la voir venir ici, puisqu'elle aussi était connue. Elle venait ici aussi souvent qu'elle le pouvait, car même si l'envie d'être là primait, elle ne pouvait pas mettre entre parenthèses la série et tout le reste. La vie continue. Même si ce n'était évidemment pas une sinécure pour elle ces temps-ci.
    Elle passait son temps libre à l'hôpital, entre les visites à Kate, elle consciente, et à Joe. Elle avait appris le fin mot de l'histoire, ce qui avait conduit à l'accident, elle en était surprise, mais n'en voulait à aucun. Elle aurait pu pourtant, mais le mal causé par leur chute était une punition largement suffisante, et ce n'était pas dans son tempérament d'être rancunière. Elle tentait même toujours de raisonner Kate, en lui disant que ce n'était pas sa faute, pas comme la jeune femme semblait le croire. Rien ne lui servait de se mettre un poids inutile sur les épaules, sa fille avait besoin d'elle, qu'elle se remette au plus vite et elle restait son amie, et comme souvant dans le passé, Min lui rapellait qu'elle devait se bouger, parce qu'elle avait encore tant de belles choses à faire, à expérimenter qu'elle n'avait pas le droit de se laisser ronger par de vains remords.

    Prenant place sur la chaise mise à côté du lit dans lequel il reposait depuis maintenant une éternité, ou pas loin, elle déposa son sac à terre, sa veste sur le dossier et comme à chaque fois, mit sa main dans la sienne, espérant une seconde, interminable seconde, qu'il reprendrait conscience à ce moment là, comme dans les films. C'était stupide certainement, mais dans de pareils moments, l'espoir peut parfois tout changer. Mais ne voyant aucun changement dans son état, elle entreprit de faire comme elle l'avait fait jusque lors, en lui racontant tout ce qui se passait au dehors.
    Elle lui donnait des nouvelles de Kate bien sûr, ne manquant pas de lui dire qu'elle aussi demandait toujours après lui. Elle lisait aussi pas mal de courriers de fans, même si la presse s'occupait en général déjà bien assez vite d'annoncer à tout le monde son état de santé. Elle lui faisait un compte rendu des matchs de football, de hockey et aussi de résultats scolaires de ses fils. Bref, comme s'il était tout à fait conscient, qu'il pouvait lui répondre.
    Ces dans ces moments là qu'elle en arrivait à se mettre à la place de certaines personnes, qui voyait le monde comme dans une série télé. Elle même connaissait bien cet univers, forcément, mais il est vrai qu'on espère alors que tout va bien ce passer, que la personne dans le coma va miraculeusement se réveiller, sortir de sa catalepsie et reprendre sa vie là où elle s'était stoppée brutalement. Qu'en entendant la voix de ses proches, des êtres aimés, la magie de la science opère. La science qui était son alliée en temps normal. Mais débité des textes appris par coeur ne lui faisait pas tout comprendre, et ça n'en était que plus frustrant encore.

    Après avoir passé près de trois heures à son chevet, elle relâcha sa main, tenu en permanence jusqu'alors et se redressa. Elle devait encore voir Kate, dans une chambre toute proche, lui apporter les mêmes nouvelles que la dernière fois, c'est à dire aucun changement. Une fois sa veste remise sur le dos, elle se pencha par dessus le lit, déposant comme toujours, un baiser sur son front, remettant ses cheveux en place ensuite, dans un léger sourire teinté de tristesse. La prochaine fois, il faudrait qu'elle songe à emmener un rasoir, il commençait réellement à avoir une barbe fournie. Jetant un dernier regard en arrière, elle partait donc, le coeur gros, mais elle devait tenir, pour eux et pour elle aussi. C'est là que souvent elle rejoignait le rôle de Sam, forte devant l'adversité et toujours là pour les autres même quand elle est mal elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Jeu 3 Déc - 20:40

    Ce fut la nuit après qu’Amanda soit revenue le voir pour raser cette barbe qui le vieillissait terriblement que Joe montra les premiers signes d’un réveil. L’infirmière de garde s’occupa de lui jusqu’à ce que le médecin de garde arrive à son tour. L’acteur fut libéré du respirateur et le dispositif fut remplacé par un masque nasal bien moins effrayant que le respirateur. Dès lors, Joe prit connaissance des faits et de sa nouvelle réalité. S’il en avait été capable il aurait demandé des nouvelles de Kate mais il ne pouvait parler pour l’instant. Le médecin lui avait fortement déconseillé de forcer sur sa voix pour l’instant. Il fallait selon le praticien laisser à sa gorge et à ses cordes vocales le temps de se remettre de l’intubation. Les prochaines heures et un peu de glace pilée viendraient à bout du désagrément. Néanmoins le problème était que les mots en eux-mêmes ne lui venaient pas. L’américain n’avait pas le moindre souvenir de ce que le médecin avait évoqué à propos de l’accident de moto. Cela semblait tellement irréel et pourtant le fait qu’il se retrouve allongé dans ce lit d’hôpital aurait du être suffisant à lui faire comprendre que c’était vrai. Le plus difficile à croire était la date du jour. D’après le médecin, cela faisait un peu plus de quatre mois maintenant qu’il était dans ce service de réanimation et soins intensifs.

    A présent qu’il était éveillé, le médecin de garde lui prescrivit des examens complémentaires notamment au cerveau pour faire constat des dégâts qu’il avait pu endurer pendant l’accident et qui étaient visible qu’une fois la personne réveillée. Pour l’instant la mémoire de Joe ressemblait à du néant avec par-ci par-là des bribes de souvenirs qui remontaient petit à petit comme si l’histoire se reconstruisait. Il était sûr de ses souvenirs très anciens mais dans une période plus récente il ne fallait pas trop lui en demander. C’est ce que le médecin expliqua à Amanda lors de sa visite suivante. Joe n’avait pas tenu à ce que l’on prévienne quiconque de son réveil. Il avait trop peur du regard qu’on lui lancerait mais le fait d’avoir des pertes de mémoire le stressait davantage, il s’en sentait même honteux d’avoir oublié des gens et des épisodes de sa vie.

    L’acteur changea de service et on le plaça dans une chambre avec compagnon de chambrée qui sortirait de l’hôpital bien avant lui. L’ennui ne gagnait pas facilement Joe car quand il n’entretenait pas une conversation avec ce gosse de 19 ans ou qu’il ne regardait pas la TV avec lui(à renforts de nombreux commentaires) l’acteur était en proie à une torture psychologique tout à fait masochiste à tenter vainement de forcer sa mémoire à fonctionner. Bien qu’on lui ait dit que cela ne servait à rien, Joe s’entêtait quand même. Finalement il s’assoupit en fin de matinée et il n’eut pas l’occasion de toucher à son plateau repas à cause de sa sieste et l’aide soignante qui était passée avait préféré le laisser dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Sam 5 Déc - 11:50

    Quelques jours s'étaient écoulés depuis sa dernière visite. Bien sûr le médecin l'avait tenue au courrant de l'évolution de l'état de Joe, et elle s'en était sentit soulagée et heureuse pour lui, qu'il regagne conscience était déjà une victoire en soi, quand on connaissait la violence du choc de l'accident. Mais retenue par son agenda, elle n'avait pas pu revenir à l'hôpital pour lui rendre visite ou même aller voir Kate. Comme dit, la vie continuait immuablement, et même si elle aurait voulu pouvoir aménager sa semaine autrement, certains impératifs devaient être maintenus pour ne pas que les autres en patisse, notamment les fans de la série.
    Mais aujourd'hui enfin elle avait pu dégager sa journée. Olivia était chez son papa (pour une fois qu'il pouvait lui servir elle n'allait pas s'en priver, et puis ce n'était que pour quelques heures) et elle pu donc se rendre à l'hôpital après le déjeûner. En arrivant, elle salua le personnel que depuis le temps elle avait appris à connaitre, puis arriva donc dans le service où l'on avait transféré l'acteur et toqua à la porte. Attendant d'être invitée à entrer, elle remettait la sangle de l'étiu de guitare plus correctement sur son épaule. Elle avait en effet penser qu'à présent qu'il était à nouveau conscient, lui rapporter sa guitare serait une bonne idée. Il ne pourrait pas tout de suite en jouer, peut-être, mais bon, c'était un moyen comme un autre de lui permettre de tromper l'ennui, car elle se doutait que les journées ici devaient être longues, d'autant plus qu'à présent il pouvait voir les minutes défilées.


    « Bonjour », lança-t-elle en entrant dans la chambre où elle aperçu le compagnon de chambrée, rudement jeune, de Joe. Refermant derrière elle, elle avança dans la chambre. « Enfin de retour parmi nous à ce que je vois. »

    On voyait bien à sa mine qu'elle était heureuse de le voir réveillé. Surtout soulagée en fait, car elle savait qu'après tout le temps qu'il avait passé dans le coma, chaque jour qui passait ameunuisait un peu plus les chances qu'il s'en sorte. Mais le sort avait voulu qu'il en soit autrement et elle ne pouvait que prier pour qu'il récupère vite et laisse derrière lui toute cette sinistre histoire. Non, elle ne voulait pas qu'il oublie, mais plus qu'il recommence à vivre normalement. Jamais elle ne demanderait qu'il l'oublie, ce genre de drame vous marque à jamais, mais elle espérait simplement qu'il n'en porte pas les traces indéfiniment comme d'autres portaient le poids d'une culpabilité oppressante. Ils avaient eut un accident, ça devait en rester là. Ce genre de choses arrivaient chaque jour, il fallait simplement apprendre à vivre avec, et ne pas vivre que dans le passé et le remord.
    Déposant l'étui à terre doucement, elle retira son écharpe et sa veste tout en se mettant debout à côté du lit. Il avait déjà meilleure mine. Il était encore un peu pâle à son avis, mais bon, elle n'était pas tout à fait objective, tant qu'elle ne le verrait pas ressortir d'ici sur ses deux jambes, elle s'en ferait toujours.


    « Alors, comment tu te sens? »

    Elle pensait bien qu'il n'allait pas répondre qu'il allait comme sur des roulettes, que tout baignait, mais elle voulait juste savoir comment lui ressentait les choses, et éventuellement, cas échéant, faire en sorte que ça aille mieux. C'est vrai qu'elle n'était pas de sa famille, elle n'avait aucun droit à proprement parler, mais elle ferait en sorte tout de même qu'il soit suivit correctement et qu'on fasse tout pour diminuer sa douleur. Comme n'importe qui en ferait autant pour une personne qui comptait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Lun 7 Déc - 13:03

    Joe observa Amanda s’avancer dans la pièce en silence quand il comprit que cette visite était pour lui. Il fut à nouveau confronté aux problèmes de sa mémoire et les premiers souvenirs qui lui vinrent furent ceux d’une Min blonde aux cheveux bien plus courts dans une coupe à la garçonne. Puis il y eut un autre saut où cette fois, il la vit sur un plateau en train de lui donner la réplique. C’était donc quelqu’un avec qui il avait travaillé. Mais pour qu’elle vienne le voir à l’hôpital, l’acteur en déduisit que cette expérience avait dut bien se passer. A moins qu’elle ne vienne pour le tuer mais il était un peu trop shooté aux antidouleurs pour pouvoir être paranoïaque. Le temps qu’elle finisse de le saluer, lui eut une autre vision d’elle dans un tout autre genre de rapports… Ceux que l’on entretient en privé… Dans une chambre par exemple. Ce flash-back lui tira un air perplexe mais l’enchaînement produit par son cerveau le fit légèrement sourire par la suite.

    « Apparemment bien… » répondit-il finalement sur son état.

    La notion d’apparence n’était pas introduite par hasard. Joe ne savait pas vraiment ce qu’il convenait de répondre à cette question. Parlait-elle de sa santé physique ? Si c’était le cas, ce n’était pas bien brillant. Si ces mois de coma lui avaient permis d’éviter de souffrir durant la phase la plus difficile et que son organisme avait pas mal réparé de dégâts, il n’en restait pas moins qu’il était loin d’en avoir terminé. Il abordait une autre phase. Parlait-elle de sa santé psychologique ? Là non plus ce n’était pas glorieux. Outre ses troubles de la mémoire et la gestion de thème de l’accident, il devait en plus se préparer à ce que son avocat avait à lui annoncer lors de sa prochaine visite il ne se souvenait plus quand.

    « Et… Toi ? ça va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Ven 11 Déc - 0:24

    Le médecin l'avait prévenue qu'il y avait de fortes chances pour qu'il ne se souvienne pas précisement d'elle, pas tout de suite en tout cas, et que dieu sait quand sa mémoire reviendrait pleinement. La nouvelle était dure à encaisser, mais pas insurmontable. Bon, c'est certain, comparée à d'autres, elle ne le connaissait pour ainsi dire que depuis un peu plus de six ans, depuis le lancement d'Atlantis en fait, car même si elle n'avait pas fait partie du pilote du spin-off d'SG-1, contrairement à Richard et Michael, les casts des deux séries de la franchise s'étaient vu, notamment aux différentes conventions et surtout dans les studios, puisque les deux séries étaient tournées à tout juste deux plateaux de différence. Mais bon, avant que l'accident ne se produise, on peut en effet dire sans trop se tromper qu'ils s'étaient drôlement rapprochés.

    « Le médecin m'a parlé, il a bon espoir que tu retrouves toute ta mémoire d'ici peu de temps. »

    Peu de temps? Notion on ne peut plus vague en médecine, sortie généralement quand on ne voulait pas passer pour un incapable en ne sachant donner avec précision une estimation du temps de convalescence. Elle s'emportait peut-être, car il est vrai que même avec les progrès phénoménaux faits dans le domaine, le cerveau restait encore aujourd'hui un organe méconnu au niveau de son fonctionnement et de ses capacités réelles, mais elle laissa là juste s'exprimer sa frustration.
    Elle se doutait bien que ni physiquement ni psychologiquement parlant, Joe allait bien. Les apparences sont trompeuses ne dit-on pas? Mais bon, elle espérait tout de même qu'en lui posant la question il lui dirait si jamais il avait mal, besoin d'aide ou autre chose. Il lui retourna alors sa question. Elle sourit doucement, haussant les épaules.


    « Mis à part une fatigue qui touche des sommets, je vais très bien merci. »

    Car même si elle continuerait de venir aussi souvent qu'elle le pouvait, elle ne pouvait pas ignorer qu'elle se sentait c'est vrai arrassée, entre ses visites ici, les tournages, la post-production et sa fille, ça lui faisait de sacrées semaines et pas beaucoup de temps pour se reposer suffisamment pour compenser et regagner de l'énergie pour entamer une semaine suivante. Mais bon, heureusement qu'elle avait comme David à présent presque développé une addiction au café.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Dim 13 Déc - 13:06

    Joe observa plus attentivement les traits d’Amanda. Les cernes grisâtres et profondes sous ses yeux et ses traits tirés indiquaient qu’effectivement l’actrice semblait être en proie à une grande fatigue. Coincé ici, l’acteur n’avait pas la moindre idée de la raison pour laquelle Min était ainsi mais il ne voulait pas se montrer indiscret et il n’osa pas demander les raisons pour lesquelles la jeune femme se trouvait dans cet état. Après tout c’était peut-être personnel et Joe ne savait toujours pas exactement quel genre de relation les liait tous deux.

    « Tu devrais peut-être lever un peu le pied » suggéra-t-il non sans quelques hésitations préalables.

    L’américain resta un temps silencieux. Il n’était pas à l’aise quand il avait de la visite. Il était touché que des personnes apparemment proches de lui viennent lui tenir compagnie mais cela le tuait d’avoir ces morceaux de vie en moins dans la tête. Cependant il n’avait d’autres possibilités et devait composer avec. Alors maladroitement il tenta de relancer la conversation pour cacher son désarroi.


    « On m’a dit que tu étais venue très souvent me voir quand… Enfin tu vois ce que je veux dire… »

    L’idée du coma était toujours aussi difficile à encaisser pour Joe. Tout ce temps qui avait passé lui semblait toujours aussi incroyable, toujours aussi inconcevable qu’il avait du mal à l’évoquer. Il faisait des efforts pour l’accepter mais c’était très dur pour lui et on lui avait dit que de toute manière il ne pourrait pas tout digérer tout de suite et que cela prendrait un moment avant qu’il passe ce cap.

    « C’est très gentil à toi. Je te remercie. Ça me touche beaucoup »

    Il termina sa tirade par un timide sourire un peu gêné qui ne faisait que témoigner davantage de l’impact que cette nouvelle avait eu sur lui. Un peu à la manière de Sheppard, Joe avait du mal avec ce plan des sentiments et cachait une certaine timidité. C’était son côté introverti qui ressortait dans ces moments là et qui malgré lui le rendaient craquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Mer 16 Déc - 12:37

    « Oui, je devrais, mais ce n'est pas réellement comme si je pouvais le faire pour le moment. »

    Confessa-t-elle alors, arborant un sourire qui en disait long sur tout ça. Si elle le pouvait, elle mettrait évidemment de côté un certain temps les tournages, mais il ne s'en souvenait sûrement plus à présent, mais une série a un emploi du temps serré, qu'il faut respecter, par déférence envers les fans et les producteurs qui payaient un budget imposant, car Sanctuary demandait énormemment de plans faits à base d'images de synthèse. C'était ce qui faisait son côté inovant, mais aussi qui du coup demandait qu'en tant que productrice exécutive, sa présence à chaque tournage. Mais tant pois si elle avait une tête à faire peur, elle tenait à continuer à venir voir ses amis à l'hôpital, sachant combien le soutien des proches était important lors d'une convalescence.
    Après un léger silence, il reprit la parole et dit alors qu'on lui avait rapporté qu'elle était venue lui rendre visite très fréquemment. Elle acquiessa en souriant légèrement. Elle voyait évidemment de quoi il voulait parler, de son coma. Elle était venue presque chaque jour, durant ces trois mois, sans doute les plus longs de sa vie jusqu'à présent, mais bon, elle savait que lui ou Kate en aurait sûrement fait autant pour elle...ou pas. Mais c'était sa façon d'être, entière et généreuse, on ne la changerait plus de toute manière
    .

    « C'est vrai oui, je suis venue aussi souvent que j'ai pu. », admit-elle puis reprit, faisant un geste de la main lui faisant comprendre que ce n'était rien, « Tu en aurais sans doute fait autant à ma place. »

    Elle savait qu'à l'instar de son personnage dans la série, pour lui il était difficile de dire clairement ce qu'il éprouvait, elle ne s'en formalisait pas, car elle savait qu'il le pensait, mais que les mots avaient simplement beaucoup de mal à sortir. Elle lui rendit son sourire puis sembla soudainement ce souvenir d'une chose importante. Elle attrapa son sac et en sortit une enveloppe en kraft, assez grande.

    « J'allais oublié, je dois te donner ça, ça vient de tes fils. »

    Elle lui tendit l'enveloppe, en sachant trop comment il allait réagir à ce colis surprise, mais espérant que les dessins et lettres de ses fils l'aiderait peut-être à retrouver certains de ses souvenirs. Elle espérait en tout cas ne pas le rendre encore plus gêné qu'il ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Sam 2 Jan - 12:58

    Joe confirma à son amie qu’il en aurait fait autant si les rôles avaient été inversés. Joe était quelqu’un de loyal et fidèle. S’il arrivait malheur à quelqu’un de proche l’acteur était souvent aux premières loges pour apporter son soutien à la personne en question. Au moins maintenant il avait l’assurance qu’au moins un de ses proches lui renvoyait l’ascenseur. Il était juste dommage que quelqu’un ait eu à le faire pour lui.

    L’acteur cacha ensuite difficilement sa surprise lorsqu’elle lui présenta une enveloppe venant de ses fils. La bouche entrouverte il la regarda et observa plus attentivement les dessins qui la décoraient. Sans l’ouvrir Joe sentait déjà une boule se former au fond de sa gorge et de son estomac. Le cœur serré et pris par l’émotion, l’américain la posa sur ses cuisses, comme un bien précieux avec beaucoup de précautions mais remit à plus tard l’idée de l’ouvrir. C’était quelque chose de personnel et bien qu’il n’ait aucune honte à ouvrir un présent de ses enfants devant Amanda il préférait cependant le faire en privé. Les trois fils de l’acteur étaient devenus un sujet délicat. Il avait reçu un appel de son avocat dans la matinée et il lui avait brièvement expliqué que des choses avaient bougé dans son droit de garde mais qu’il ne pouvait pas lui expliquer cela au téléphone. Ils devaient se voir en tête à tête pour en parler. Joe connaissait suffisamment ce dernier pour savoir que s’il insistait tant pour une rencontre ce n’était pas sans raisons. Et l’acteur avait un sacré mauvais pressentiment.


    « Comment as-tu fait pour l’avoir ? »

    La curiosité l’avait emporté. Compte tenu de ses relations houleuses et tendues avec son ex-femme, chose qu’il n’avait étrangement pas oublié, Joe se demandait vraiment par quel miracle ou tour de force Amanda avait-elle réussi à obtenir cette enveloppe ? Il doutait que sa femme se soit radoucie avec ce qu’il lui était arrivé et puis son avocat lui avait confirmé qu’avec ce qu’il allait lui dire son opinion de Katherine n’allait pas s’en retrouver bonifiée bien au contraire…

    « En tout cas… Merci… »

    Passé quelques instants, Joe voulut enchaîné sur quelque chose de plus gai et plus léger que ces choses qui le touchaient plus personnellement. L’acteur ne voulait pas être trop au centre des discussions. Il ne voulait pas que l’on s’apitoie sur son sort davantage. Ayant besoin de se changer les idées il se demanda si Min n’avait pas quelques potins en réserves. Joe n’était friand des bruits de couloir que lorsqu’ils concernaient son entourage et qu’ils étaient relativement amusant pour qu’il puisse en jouer un peu après.

    « Qu’est-ce qu’il y a de neuf au dehors ? Tu as des nouvelles des autres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Jeu 14 Jan - 11:48

    Elle n'en avait pas douter. Il existait bel et bien une "famille Stargate", tous les acteurs, réalisateurs et membres du crew s'étaient toujours entraider, une cohésion formidable les unissaient, certains plus que d'autres, c'est certain qu'elle se sentait bien plus proche de Richard, Michael ou Christopher que des derniers techniciens venus sur la série, forcément, passé 10 ans aux côtés de quelqu'un, ça forge des liens, toujours entretenus depuis d'ailleurs, même l'arrêt de la série ne les avait pas séparés. Mais elle ne doutait pas que Joe ou un autre en aurait fait autant si leur place eu été inversée.
    C'était son petit secret. Elle été allé voir l'ex-femme de Joe, et avait su mettre en avant un argument imprable. La culpabilité qu'éprouvait la dite ex, car même si avec Joe rien n'allait plus, elle n'ôterait jamais de vue à leurs fils qu'il resterait son père, quoi qu'eux, en tant qu'adultes décideraient. Et après visiblement mûre réflexion, elle avait fini par céder, admettant en effet, que même si elle, ne voulait plus entendre parler de lui, ses fils eux devaient ressentir un certain vide de ne pas voir leur père aussi souvent qu'ils le voulaient et elle consentit donc à lui donner ces quelques dessins. Amanda savait aussi que celà lui redonnerait une raison, une bonne raison de se battre sur le chemin de la convalescence. Ses fils. Car même si entre eux, ça ne devait plus être comme avant l'accident, cette raison là serait suffisante pour qu'il se batte
    .

    « J'ai utilisé des arguments de poids, et visiblement elle a fini par comprendre que je ne partirais pas sans et voilà. »

    Elle aurait bien en effet fait le piquet de rue si elle lui avait claqué la porte au nez, mais elle n'avait pas eu à le faire heureusement. Il la remercia, elle sourit doucement.

    « De rien, je t'en prie. »

    Puis le sujet changea du tout au tout. Joe demanda si elle avait des nouvelles des autres. Elle en avait en effet, elle savait aussi qu'ils avaient des amis en communs, hors de ceux qui évidemment étaient des collègues de travail sur la série. Elle réfléchit un instant, le temps de faire un certain tri, puis reprit la parole.

    « Et bien je n'ai pas eu beaucoup de nouvelles de David ces derniers temps, il doit être sur un projet, Paul va bien, Hugh recommence à tourner pour une nouvelle saison de House et c'est à peu près tout je crois. »

    Elle n'avait pas eu tout le loisir de courir après chacun pour prendre des nouvelles en fait, c'était donc en effet à peu près tout ce qu'elle savait au sujet de leurs connaissances communes. Il fallait faire des choix, et elle avait choisit de ne pas apeller à tort et à travers mais plutôt user de son temps libre à le partager entre deux chambres d'hôpital où se trouvait deux amis proches.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Dim 24 Jan - 12:34

    Joe ne put s’empêcher de bredouiller de nouveaux remerciements à Amanda. C’était de loin le présent le plus beau qu’elle pouvait lui faire en une pareille période. Miss Tapping était quelqu’un de formidable, l’américain l’avait toujours su mais à ce point il ne s’y était jamais attendu. Il ne savait pas comment lui témoigner sa gratitude à sa juste valeur et de ce fait n’osait pas trop en faire de peur d’être ridicule. L’émotion qui avait humidifié et rendu ses yeux brillants devait certainement suffire à faire comprendre à l’actrice ce qu’il ne parvenait pas à exprimer.

    Il tenta de se reprendre et de se réafficher comme un homme fort et le changement de sujet qu’il avait initié l’y aida. Cela lui faisait du bien d’entendre que hors de l’hôpital la vie continuait. Il n’y avait pas de grandes nouvelles non plus mais cela suffisait à satisfaire la curiosité de Joe. Pour David, il n’était pas surpris de le savoir probablement sur un nouveau projet. Après tout, il connaissait suffisamment le canadien pour savoir qu’il avait une très grande capacité pour rebondir. Un projet était à peine terminé qu’il travaillait déjà sur autre chose. L’américain aurait beaucoup aimé être dans ce genre là. Seulement il lui est très difficile de pouvoir s’asseoir à un bureau ou à une table et ne passer son temps qu’à écrire pendant toute une journée. Trop distrait il observait rapidement son environnement et voyait déjà toute une multitude de choses à faire dans cet endroit. Concernant Paul, Joe se demandait bien où en était sa carrière hollywoodienne surtout après l’histoire de Star Trek. Quand à Hugh Laurie, il ne se souvenait pas trop de lui. Ce n’est qu’en voyant la diffusion de l’émission de Tout le monde veut prendre sa place à laquelle ils avaient tous deux participé qu’il s’était aperçu qu’il le connaissait. Il lui tardait de retrouver ses souvenirs. Il espérait fortement que cela se ferait avant qu’il ne croise l’acteur car sinon la situation serait d’autant plus gênante.


    « Connaissant David, il a dû m’envoyer une tonne d’e-mails humoristiques et comme j’ai pris du retard ma boîte mail va sûrement finir par être pleine à craquer si ce n’est pas déjà fait »

    L’acteur arbora un petit sourire aux souvenirs de quelques blagues et Power Points qu’il avait reçus de la part de son ancien collègue stargatien. Dans cet échange, Joe n’était pas non plus le dernier à lui en envoyer. C’était en quelque sorte du donnant-donnant mais David avait tout de même un débit d’envoi bien plus important que celui de l’américain. Face à un geek, il faisait difficilement le poids.

    « J’imagine que les tabloïds se sont emparés de l’histoire… Mon agent n’a pas été très explicite au téléphone… Tu en sais un peu plus ? »

    L’acteur se doutait qu’Amanda (tout comme lui d’ailleurs) n’était pas particulièrement friande de ce que l’on pouvait raconter comme ragots dans les journaux de la presse à scandale mais il se disait qu’elle avait peut-être eu vent de quelques rumeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Ven 29 Jan - 11:03

    Il n'avait pas besoin de la remercier, elle l'avait fait de bon coeur, pour son bien, qu'il remonte la pente doucement mais sûrement. Dans le fond, elle faisait simplement ce que toute...non, le mot n'était pas réellement approprié en fait. Ce que toute amie ferait, en tout cas une qui s'en ferait réellement pour les gens qui lui sont proches. Mais ses yeux brillants suffisaient largement à lui faire comprendre qu'il appréciait ce geste. C'était là l'essentiel.

    Elle lui fournit ensuite des nouvelles du monde extérieur. C'était une bonne chose qu'il s'y intéresse, il ne pouvait peut-être pas se souvenir de tout, mais bon, ça reviendrait bien un jour. Elle évoqua donc leurs amis en communs, ceux qu'en tout cas il reconnaitrait à coup sûr. Elle-même n'avait pas eu l'occasion dernièrement de prendre de nouvelles comme elle pouvait le faire dans le passé, mais il fallait faire des choix dans la vie. Gérer sa vie ces derniers temps relevait du chaos, entre les visites à l'hôpital, les tournages et le reste. Mais elle tenait bon, de son mieux, mais jusqu'à quand? C'était ça aussi Amanda, un peu trop dévouée aux autres en s'oubliant au passage. Mais bon, Kate et lui avaient besoin d'elle pour le moment, alors elle ferait fi jusqu'à ce que tout aille mieux
    .

    « Probablement oui, mais tu devrais pouvoir bientôt avoir accès à ton ordi. Je peux arranger ça en tout cas. »

    Après tout, d'autres avaient un ordinateur dans leurs chambres, alors bon, elle pourrait bien amener un portable histoire qu'il puisse lire ses mails et aussi reprendre un contact plus concret avec le monde extérieur.
    Joe demanda ensuite si la presse avait parlé de toute cette affaire. Son agent été resté évasif. De ce qu'elle en savait, elle pouvait comprendre un peu pourquoi, quoique. Elle n'était en effet pas le genre à apprécier ce genre de journaux mais bon, elle-même venant souvent...


    « Ils en ont parlés un bon mois, se répétant vite au bout de deux semaines et après les hyposthèses les plus absurdes qui soient. La relation torride qui tourne au drame par jalousie, l'alcoolisme et j'en passe. J'ai même eu le droit à... Mais tout ça pour dire que ça c'est tassé depuis et qu'ils se renseignent juste pour savoir quand vous sortirez toi et Kate. Rien de catastrophique, ne t'en fais pas tes fans t'aiment toujours autant si ce n'est plus en fait. », dit-elle en souriant. « Toujours autant de concurrence donc. »

    Elle n'avait pas dit ça pour le mettre mal à l'aise, plus pour rire en fait. Même si en un sens c'était un peu la vérité, mais puisqu'il ne se souvenait de rien. Elle sourit, visiblement ailleurs, mais ce n'était pas un sourire qui pouvait laisser penser qu'elle était heureuse. Mais le visage détourné, personne ne pouvait le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Flanigan

avatar


Messages : 392
Date d'inscription : 09/08/2009
Date de naissance : 05/01/1967
Age : 50
Localisation : Los Angeles
Etat civil : Divorcé et Célibataire
Nationalité : Américaine


My Career
Current Projects:
Money: 530 $
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   Jeu 25 Fév - 16:28

    Joe sourit à l’idée de revoir son ordinateur même s’il n’était pas si pressé que cela de le retrouver. Il savait qu’il n’aurait droit qu’à un usage restreint et vu ce qu’il dormait encore en ce moment il n’aurait pas beaucoup l’occasion de l’utiliser. Et puis s’il restait chez lui, aucun risque que le personnel médical ne le lui confisque. Non pas qu’il ait des choses à cacher dans son ordinateur portable mais on ne savait jamais. Pour le moment la télévision et un bon bouquin lui suffisaient.

    « Tu en as déjà assez fait pour moi, je ne veux pas abuser de ton temps ni de ta gentillesse. Je retrouverais mon ordinateur quand je rentrerais chez moi… Si on me laisse sortir un jour » fit-il avec un demi-sourire.

    Le médecin avait été clair à son sujet, il allait encore y croupir un bon moment dans cette chambre mais cela ne dérangeait pas plus l’acteur que cela. Il n’était pas comme Sheppard sur ce point là. Tant pis s’il devait y rester encore un mois, il ne se mettrait pas en danger pour rien. Il n’avait pas de cité à sauver sur ses épaules. Joe était plus adepte de la philosophie : soit sage et on te fera sortir plus tôt. C’était du moins ce qu’il espérait.

    Apprendre les ragots qui avaient circulé fit hausser les sourcils au californien. Lui qui ne se souvenait pas de ce qu’il s’était passé, entendre ce genre de version plus farfelues les unes que les autres avait de quoi surprendre. Cependant Joe tiqua lorsqu’Amanda s’arrêta au plein milieu d’une phrase la concernant. Il la laissa poursuivre sans l’interrompre mais garda ce détail en tête suffisamment longtemps pour pouvoir renchérir dessus. Les non-dits n’étaient pas quelque chose qu’il voulait laisser passer. Après tout ce qu’elle avait fait pour lui, il s’inquiétait de savoir s’il lui avait causé involontairement des problèmes.


    « Tu as même eu droit à… Quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Untitled... [Friends Only]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Untitled... [Friends Only]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and...CUT :: HMC Place :: Corbeille :: Poubelle RP-
Sauter vers: