Want to be a Star?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A neverending fun [Johnny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 17:14

    En raccrochant son téléphone cet après-midi là, Keira dansait dans son appartement, ravie de pouvoir passer la soirée dehors à faire l'enfant au parc d'attraction en compagnie d'un ami cher à son coeur, j'ai nommé Mr. Depp. En effet elle venait de l'apeller pour prendre des nouvelles, et l'idée lui était venue comme ça, et elle lui avait donc proposé de l'accompagner pour la soirée au parc d'attraction, histoire d'oublier les tracas de la vie quotidienne l'espace d'un soir et de s'amuser comme de grands enfants, et bon, admettons-le, pour Keira, l'enfance n'était pas si lointaine que ça. Il avait donc accepté et outre la perspective de passer un bon moment entre amis, la jeune femme était heureuse de profiter de sa soirée à faire l'idiote, elle qui adorait les montagnes russes. Elle témoignait donc de sa joie en sautant un peu partout dans son salon.

    Mais en attendant l'heure fatidique, elle occupa le reste de son après-midi entre le rangement de son appartement et surtout l'organisation du planning de la semaine à venir qui promettait d'être chargée. Une bonne raison de plus de s'amuser avant de ne plus avoir une minute à elle durant une semaine entière. Bref, quand il commença à être l'heure de se préparer, elle se changea. Troquant ses vêtements pour une tenue plus adaptée pour la soirée, elle enfila donc une bonne paire de jeans serré aux couleurs délavés, un pull léger gris et par dessus un t-shirt tout simple noir, une paire de baskets Converses noires elles-aussi et une veste brune en velours. Une écharpe et un bonnet de prévu en cas où, elle prit son petit sac besace et quitta donc son chez elle pour prendre sa voiture et se rendre au parc.
    En arrivant, elle se gara donc sur l'immense parking près de la jetée, au loin on pouvait déjà aperçevoir le sommet de la grande roue dont les lumières étaient déjà allumées ce qui laissait penser que la nuit ne tarderait plus trop à tomber. Il était 19h passé, et même si la température californienne était toujours beaucoup plus douce que celle qu'il devait faire chez elle, en Angleterre, elle ne doutait pas qu'une fois la nuit tombée, elle ne regretterait pas d'avoir prit de quoi se protéger. Elle vérouilla donc son véhicule et se remémora l'emplacement avant d'avançer vers l'entrée du parc, lieu convenu pour leur rendez-vous.

    Keira attendait donc, le sourire aux lèvres, les mains dans les poches de son jeans, ayant d'ores et déjà hâte d'entrer dans le parc et de profiter de l'occasion pour à la fois prendre des nouvelles et s'amuser en compagnie de Johnny. Elle avait un peu d'avance, elle pensait être retenue un peu plus que ça dans les habituels bouchons de la Ville des Anges. Il devait rester cinq minutes à attendre, alors elle prendrait patience même si l'odeur de la barbapapa lui donnait déjà pas mal faim. Ce soir, elle s'empifrerait de cochonneries, tant pis pour la crise de foie mais elle ne pouvait pas résister. Les attractions allaient de paire avec les sucreries pour elle. Un duo incontrournable en somme, comme celui qu'elle formait à l'écran avec Orlando ou encore Johnny.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 17:34

    "19h ? D'accord, pas de soucis, j'y serai. A toute à l'heure Keira."

    Répondit en souriant notre cher Johnny lorsqu'il raccrocha son portable. L'appel de la prénommée Keira lui avait fait un grand plaisir. Quoi de plus étonnant lorsqu'une personne aussi proche vient prendre de vos nouvelles ? Car, oui, cela faisait quelques temps maintenant qu'ils étaient bons amis l'un et l'autre. Se rencontrant sur le tournage du célèbre 'Pirates des Caraïbes', Johnny avait été charmé par la personnalité enjouée et talentueuse de la jeune actrice. Raison pour laquelle il fraternisa rapidement avec elle et que, en tant qu'homme d'expérience, pris officieusement le rôle de son protecteur le plus fidèle et le plus vigilent. Seulement, depuis le divorce de notre cher ami, les tendances s'étaient quelque peu inversées et c'est régulièrement que Keira prenait de ses nouvelles pour s'assurer que tout allait pour le mieux. Une attention qui toucha Johnny qui, secret comme à son habitude, laissa plâner le doute quand à ses profonds ressentiments depuis la fin de son histoire avec Vanessa. Mais soit ! Inutile de penser à cela et de se tourmenter avec ce genre de choses. Ce soir était signe de sortie et d'amusement. Il ne doutait absolument pas de la joie et du plaisir qu'il aurait aux côtés de sa chère Kaira.

    Pour passer le temps, Johnny consacra tout son après-midi à l'écriture d'un scénario sur lequel il travaillait depuis quelques semaines déjà. Une histoire d'enquête mystérieuse menée par un reporter et une fille orpheline dans un village étroitement lié au monde des morts. Une idée qui lui était venue comme ça, au beau milieu d'une nuit avant qu'il n'en discute avec Tim, ce dernier ne ratant pas une seule seconde pour l'encourager à écrire ce script et essayer de mettre en place cette histoire. Qui plus est, écrire était comme jouer la comédie ou de la musique pour lui : cela lui libérait l'esprit et lui permettait de s'évader de ce monde, comme il aimait tellement le faire. Seulement, le danger avec ce genre d'occupation, c'est qu'on ne s'occupe pas vraiment de l'heure, ni du temps qui passe.


    "Mince... Je vais encore être en retard..."

    Souffla-t-il après un moment d'égarement dans son écriture où son regard avait glissé sur sa montre.

    18h15.
    Il avait rendez-vous d'ici trois quart d'heure et il n'avait pas encore pris le temps d'aller se doucher, de se changer ou même d'avaler quoique ce soit. Bon, niveau nourriture, il comblerait cela aisément au centre du parc d'attraction mais, pour le reste, il allait devoir mettre le turbo et vite ! Il laissa donc son script en plan sur le bureau, courrant quatre à quatre sous la douche dans laquelle il ne resta que quelques minutes contrairement à ses habitudes. Frotté, lavé et bien coiffé... Il ne restait plus que ses vêtements ! N'ayant aucune seconde à perdre, il choisit ces derniers un peu à pouf. Quoiqu'il lui tombe sous la main, il ne comptait pas aller à un défilé de mode ce soir et puis, pas besoin d'être avec des vêtements entièrement coordonnés si c'était pour se rendre dans un lieu de loisir. Mais l'on va dire qu'il fut chanceux. Notre ami s'entira avec un jean's noir mêlé à un débardeur tout aussi sombre sur lequel il enfila une chemise blanche aux manches retroussées. Finalement, il était très présentable notre petit Johnny !

    Si l'acteur était d'une grande ponctualité dans le monde du travail, l'on ne peut vraiment pas dire que cela était le cas dans sa vie privée. Bien que n'ayant aucune difficulté sur la route pour venir, c'est avec un petit dix minutes de retard qu'il fit enfin son apparition à l'entrée du parc d'attraction. Il passa une main dans sa longue chevelure corbeau qui était quelque peu ballotée par le vent pour ensuite se rapprocher de son amie et lui offrir un petit sourire gêné, désolé.


    "Excuse moi pour le retard, j'ai encore oublié de surveiller l'heure..."

    Avoua-t-il avec sa petite bouille de bad boy innocent tout en alliant ses mains posées l'une contre l'autre comme il avait tant l'habitude de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 18:09

    Oui, en quelque sorte leurs rôles c'étaient récemment inversés, et Keira été devenue celle qui s'assurait que tout aille bien et qui prenait des nouvelles régulièrement. Mais ça ne la dérangeait aucunement, et puis elle lui devait bien ça non. Il s'était montré protecteur et là pour elle, alors maintenant qu'il vivait une mauvaise passe dans sa vie privée, la moindre des choses pour elle était bien de lui être reconnaissante et de lui montrer que ce qu'il faisait n'était pas à sens unique. Puis quand bien même, c'était dans la nature profonde de Keira de s'occuper de ses proches quand ceux-ci allaient mal, ce qui était le cas de Johnny en ce moment. Le rire était une bonne thérapie, et donc sortir toute une soirée au parc d'attraction était du coup un bon moyen de lui vider la tête et l'obliger à penser à autre chose que son divorce.
    Elle se doutait que c'était quelque chose de difficile à supporter, surtout quand on sait qu'avec Vanessa ils étaient très proches et sur la même longueur d'ondes sur pas mal de points. Un des couples les plus durables du ghotta hollywoodien et heureux parents. Mais comme quoi, rien n'est éternel dans le star système, même pas les diamants. Mais bon, elle n'irait pas évoquer le sujet ce soir, puisque son but était tout l'opposé.

    Mais bref, elle attendait donc devant l'entrée du parc, espérant qu'on ne la remarquerait pas de suite et que ça tourne à l'incident avant même qu'elle n'ai pu mettre les pieds dans le parc pour profiter un minimum des attractions. Mais visiblement, le parc ne croulait pas encore sous l'affluence de fin de journée et de semaine, les clients n'arriveraient en masse que vers les vingt et une heure. Elle était donc un peu plus décontractée, puis avec son bonnet sur la tête, sa frange rabattue sur son front, elle était presque méconnaissable quoi qu'on pouvait toujours tout de même la reconnaître si on y prêtait un peu d'attention. Mais en attendant ça suffirait bien comme tenue de camouflage. Après un moment, elle regarda sa montre pour confirmer ses doutes quant à l'heure qu'il devait être et sourit. C'est vrai que quand ils étaient en tournage, il n'arrivait jamais en retard son cher acolyte, contrairement à elle parfois, mais en dehors, là c'était une toute autre histoire. Du coup, quand sa montre lui indiqua qu'il était déjà dix-neuf heure passé de cinq minutes, elle se résigna à prendre son mal en patience, luttant contre l'envie d'entrer et de se payer un cornet de pop corn en l'attendant, mais ça serait idiot de payer deux fois une entrée pour ça.

    Mais après dix minutes de plus, elle aperçu enfin la silhouette si particulière et innimitable de Johnny se faire voir à l'horizon. Elle adorait sa façon si personnelle de se vêtir, son style ne ressemblait à aucun autre. Souvent imité mais jamais égalé. Johnny était un dandy bad boy bohême, un mélange des styles mais qui rendait du tonnerre sur lui. Elle sourit donc quand il arriva près d'elle en prenant une mine implorante quant à son léger retard. Elle sortit une main de son jean, lui signifiant d'un simple geste que ce n'était pas grave, qu'elle ne lui tenait en rien rigueur de tout ça.


    « T'en fais pas, je vais pas faire une crise pour ça. », lanca-t-elle en souriant et en s'approchant pour lui faire la bise, histoire de le saluer correctement. « On entres? On parlera une fois à l'intérieur, je meure de faim. » admit-elle en riant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 18:39

    Douce, simple et attentionée... Tels étaient les trois qualificatifs que Johnny trouvait le plus approprié pour définir son amie bien que, notamment durant les tournages, il avait déjà remarqué que la petite british savait avoir son tempérament et un caractère de feu. Mais, généralement, il évitait de provoquer une quelconque colère et un réveil soudain de cette force flamboyante. Elle était simplement une personnalité riche et complexe, comme tout un chacun mais dont ladite complexité se conjuguait parfaitement avec le mystère ambiant que représentait mister Depp. N'y voyez rien d'ambigu là-dedans mais tout simplement un point, un lien les rattachant l'un à l'autre et ne pouvant que les conduire sur le sentier de cette amitié partagée depuis quelques années maintenant.

    Lorsqu'il arriva et qu'il vit Keira, c'est sans surprise qu'il la retrouva dans une tenue pour le moins assez simple et passe partout. Tout le monde imaginait les stars s'habiller sans cesse de robes magnifiques et scintillantes des plus grands couturiers de ce monde. A croire que faire des films vous empêchait de porter un simple pantalon, une chemise quelconque ou encore un t-shirt passant inaperçu. Enfin, avec les années, Johnny avait appris à ne plus s'étonner des réactions et des pensées de la gente populaire si on peut les appeler comme ça. Il avait conscience et, ce, sans vantardise, que lui et ses confrères et consoeurs représentaient des idoles, des emblèmes pour tout ceux menant une vie 'normale' et sans extravagance. Un statut qui n'est pas dés plus faciles à porter la majeure partie du temps, expliquant d'ailleurs le fait que monsieur Depp eut décidé par le passé de s'installer sur une île avec sa famille.


    "Une fois de plus, tu as les mots justes ! Je suis parti tellement vite que j'en ai oublié mes délicieuses tartines au beurre de cacahuètes !"

    Sourit-il sur un ton léger, venant offrir un clin d'oeil amical à Keira, posant de suite une main dans le dos de l'actrice tout en l'amenant jusqu'au guichet du parc.

    "Bonsoir !"

    "Oh ! Monsieur Depp... euh... Waouw... Je... Et mademoiselle Knightley... C'est..."

    Et voilà, la notoriété de notre ami et de sa partenaire rejaillissent une fois de plus. Johnny fit aller sa tête de droite à gauche tout en étirant d'avantage son sourire de façon amusée. Encore une jeune hôtesse d'accueil qui ne pensait pas pouvoir rencontrer deux stars tout en vivant dans la cité qui en abritait les trois quarts.

    "Deux entrées s'il vous plait."

    Reprit Johnny tout en sortant deux billets de cinquante dollars qu'il donna à la caissière relativement enthousiaste et excitée vu son état. Occasion pour notre mister de rapprocher ses lèvres à hauteur de l'oreille de son amie.

    "Tu vois, je te l'ai toujours dis que tu faisais un effet dingue sur les femmes."

    Murmura-t-il en riant, venant prendre les deux billets d'entrée tout en remerciant la vendeuse d'un salut aimable et d'un petit sourire en coin. De quoi faire une nouvelle histoire à raconter pour elle à ses amies demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 19:14

    Oui, Keira était la plupart du temps de nature calme et souriante, très sociable adorant rire et s'amuser, mais il lui arrivait aussi de parfois s'emporter, et dans ces cas là oui, elle montrait qu'elle pouvait être une femme de caractère. Mais grosso modo, la plupart du temps, elle était juste quelqu'un qu'on aime avoir près de soi parce qu'elle a de nombreuses qualités. Qualités qu'elle partageaient pour certaines avec son partenaire à l'écran d'ailleurs, ce qui expliquait en effet que leur amitié était solide et réelle, pas comme l'affirmaient certains magazines.

    Mais bref. Johnny arrivait à présent après un petit quart d'heure de retard. C'est vrai qu'on pensait souvent à tort que les stars s'habillaient uniquement avec de grandes marques, dans des tenues hors de prix, et tout ça. Il est vrai que oui, Keira aimait bien avoir quand elle sortait parfois un sac Gucci ou Chanel avec elle, et certains accessoires, mais elle n'en avait pas une penderie pleine, ni pour les chaussures ou les vêtements en fait. la plupart des magnifiques robes qu'elle portait aux cérémonies ou aux premières étaient prêtées par les couturiers, de la pub gratuite pour eux et un bon moyen de s'habiller pour elle. Chacun y trouvait son compte dans l'histoire. Mais dans son placard, les seules robes qui y trônaient n'avait rien de si prestigieux mis à part une ou deux. Mais c'est vrai que pour beaucoup de gens, qui visiblement ne faisaient pas toujours la différence entre l'acteur et la vie qui se cachait derrière. C'était parfois un peu lourd à supporter, mais bon, elle avait depuis longtemps décidé de ne plus s'en soucier outre mesure, même si bien sûr avec son statut, elle se devait d'être toujours un minimum habillée correctement pour ne pas défrayer la chronique, contrastant avec son style habituel, plutôt street et décontracté et celui arboré pour ses apparitions "officielles". Après tout, elle n'avait pas été star la mieux habillée en 2006 pour rien.


    « Humm, arrêtes tu me donnes encore plus faim avec ton beurre de cacahuètes. », dit-il en plaisantant, quoiqu'elle avait en effet faim à l'idée de ces tartines.

    Elle sourit et se laissa guidée vers l'entrée en compagnie de Johnny à ses côtés. Une fois arrivés au guichet, il salua la jeune femme assise derrière son comptoir qui visiblement avait le plus grand mal à croire qu'elle se trouvait bel et bien face à eux. Les affres de la notoriété, elle s'y était faite depuis. Elle la salua donc d'un sourire et d'un petit signe de main discret, reposant ses mains ensuite sur la corde de son sac attendant, en homme galant qu'il était, que Johnny paye les billets. Mais c'est vrai que bon, vivre à LA était quand même un bon moyen de croiser des stars, mais elle en revanche n'en revenait toujours pas, amusant. Elle tendit l'oreille quand il se pencha vers elle pour lui parler à l'oreille. Elle ouvrit la bouche en grand, prenant un air outré puis emboita le pas en le suivant dans le parc.


    « Alors celle-là... Pour la peine, tu me payeras mon hot dog. », répliqua-t-elle, pointant son index sur son épaule, le poussant un peu sur le côté pour lui montrer qu'elle ne le laisserait pas s'en sortir si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 21:38

    "Mais là se trouve justement tout le but de la manoeuvre très chère ! Vous plongez dans une faim incommensurable et tout bonnement insupportable !"

    Rétorqua-t-il à son amie sur un ton digne du célèbre capitaine Jack Sparrow grâce auquel il avait pu faire sa connaissance. Rare n'était pas les fois où il empruntait à son personnage quelques répliques ou encore quelques mimiques. Après tout, plaisanter et faire rire était tout un art, au moins aussi complexe que celui d'être un bon acteur ou un talentueux comédien.

    Il passa ensuite à la caisse. Certes, comme beaucoup d'hommes modernes, il aurait pu très bien se montrer assez cavalier pour ne payer que sa place à lui. Mais, autant moderne pouvait-il être sur certains points, Johnny restait un homme galant et il n'aurait su en être autrement. Quelle que soit la femme en face de lui, cette dernière méritait respect et galanterie. C'était fondé, imprimé en lui et, ce, depuis sous ton tout jeune âge en voyant la façon adorablement amoureuse et attentionnée que son père avait envers sa mère. Un constat qui marqua grandement sa conduite à venir avec la gente féminine, qu'il s'agisse de ses anciennes relations d'un soir, de son ex-femme, de simples connaissances ou même de Keira.

    Bref ! Les billets empochés, Johnny gardait le sourire face à l'émerveillement de la jeune caissière, laissant ce dernier s'étirer d'avantage en un rire amusé en entendant la réflexion de sa chère amie. Se laissant repousser sans aucune lutte quelconque, il la regarda en faisant un nouveau signe de gauche à droite avec sa tete.


    "Alors là, mais quel culot ! Déjà que je t'ai payé ton entrée !"

    Plaisanta-t-il sans en penser un mot. Mais bon, Johnny c'était aussi ça, un homme qui aimait bien rire et n'hésitait pas à rentrer dans les petits jeux de châmaillleries tout innocent entendons bien. Mais, aussitôt dit, il revient près d'elle, passant son bras au dessus de l'épaule de Keiira pour venir la serrer doucement contre lui.

    "De toutes façons, tu sais très bien que tu n'as pas besoin de me le demander pour que ton Hot Dog soit offert."

    Rajouta-t-il en traversant l'entrée du parc pour se retrouver tout aussi rapidement face aux premières échoppes de cadeaux en tout genre et à quelque personnes qui semblaient être de sortie entre amis ou en familles. Ce n'était pas encore la foule mais la plupart de ces individus déjà sur place n'hésitèrent pas à tourner leur attention sur notre couple d'amis. Et vu la manière dont Johnny tenait Keira actuellement alimenterait encore certaines rumeurs. Le contraire l'étonnerait assez bien à vrai dire. Mais après tout, on s'en fou non ? Et pourquoi ne pas en jouer même ?

    "Bon, en attendant de trouver de quoi manger, où mademoiselle Knightley a décidé de m'emmener ce soir ? Te connaissant, tu as du établir tout un programme ?"

    Termina-t-il, sourire en coin, plongeant son regard aux allures et ténébreuses dans celui de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mer 3 Fév - 22:47

    « Mais tu es machiavélique dis-moi, plus méchant tu meures. Jouer les sérial killer barbier chantant ça a laissé des traces on dirait. »

    Elle plaisantait, si elle devait citer une qualité de Johnny ce n'est pas un sens aigu du machiavélisme qu'elle choisirait mais plutôt son opposé. Il était sûrement et de loin l'un des acteurs qu'elle avait pu cotoyer de près pour savoir combien il était gentil et adorable avec les autres. Mais c'était encore une fois de plus pour rester sur le ton de la plaisanterie. Marrant, mais beaucoup pensait que keira était quelqu'un de très sérieux, parce qu'elle a un visage parfois un peu strict lors de certains shoots, mais ne voys y trompez pas, Keira était une sacrée rigolote, il suffisait de bien la connaître pour le constater à maintes occasions.

    Modernité ou pas, Keira était largement en mesure de pouvoir payer son entrée, après tout c'était bien elle qui avait suggéré cette sorite, ça lui apparaissait donc normal qu'elle paye sa part, mais bon, Johnny avait été plus rapide et puis un élan de galanterie ça ne fait jamais de mal, c'était même plutôt plaisant, puisqu'elle estimait qu'hélas, beaucoup de jeunes gens de son âge préféraient largement en effet payer leur part et pas un centime de plus. Ah, c'est là que parfois elle regrettait de ne plus être à l'époque victorienne, pour deux raisons: le comportement masculin, plus respectueux (si on met de côté Jack l'Eventreur bien sûr) et les vêtements, elle adorait les robes de style victorien. C'est pour ça qu'elle avait adoré tous les films qu'elle avait fait en costume d'époque comme The Duchess, Orgueil et Préjugés et bien sûr Pirates des Caraïbes (même si ce dernier était plus ancien niveau contexte historique).
    Elle essaya de garder un air des plus sérieux et vindicatif face à la réaction qu'il eut après qu'elle l'ai gentillement repoussé de l'index. Mais c'était difficile, elle n'avait pas n'importe qui face à elle, surtout quand il se mettait à imiter Jack dans son phrasé et sa gestuelle. Pour elle c'était plus simple de rentrer dans la peau de Liz, il lui suffisait de prendre l'air offusqué d'une petite fille gâtée. Pas le plus difficile non? Puisqu'en un sens elle-même était en quelque sorte la petite princesse dans sa famille, la vraie.


    « Et puisqu'on y est, j'aurais aussi le droit à une barbapapa, des bonbons et...et une peluche! », continua-t-elle sur le même ton.

    Ils se chamaillaient souvent, elle savait donc comment il réagissait et qu'il aimait bien dans le fond agir ainsi, sans se soucier pour un temps d'être sérieux et adulte. Elle ne s'étonna donc pas qu'il passe juste après sa réplique son bras par dessus ses épaules, la serrant contre lui. Elle sourit et acquiessa.


    « Je sais, mais comme ça tu n'aurai pas pu dire que je ne t'avais pas prévenu. »

    Ils étaient déjà arrivés mine de rien au niveau des premiers stands. Elle se sentait déjà exalté par toutes ces choses autour d'elle. Les lumières clognotantes de partout, les différentes mélodies des attractions qui les entouraient, les cris des enfants et des clients, les odeurs... Bref tout ce qui faisait de cet endroit un petit coin de paradis sur terre pour tous les enfants et grands enfants. Elle ne se formalisait pas du comportement de Johnny, elle y était habituée, et puis tant pis, si le lendemain dans la presse à scandale des photos de leurs sortie titraient de fausses rumeurs, elle s'en fichait, tout ce qu'elle voulait là, c'était s'amuser. Et puis après tout oui, pourquoi ne pas aussi s'en amuser, d'eux, des papparazzis en semant le trouble à leur sujet? Puisqu'ils diraient de toute façon n'importe quoi autant faire comme si. Il lui demanda alors ce qu'elle désirait faire, ajoutant que la connaissant elle devait déjà avoir une idée bien précise en tête. Elle fronça donc légèrement les sourcils.

    « Suis-je si prévisible que ça? J'ose espérer que non. », lui lanca-t-elle sur un air implorant avant de sourire et de détourner son regard du sien, scrutant le parc offert devant eux. « Je n'ai rien de prévu, mais je sais qu'on ira sur la grande roue et sur les montagnes russes. Mais on va commençer doucement en faisant celui là. Ca te dit? », demanda-t-elle en désignant de l'index le stand des auto-tamponneuses.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Jeu 4 Fév - 0:20

    "Si peu... J'ai tout simplement la chansonnette et le rasoir qui me démange lorsque je vois des barbus et d'autres personnes peu fréquentables mais bon..."

    Il haussa les épaules tout en gardant un air sérieux et nonchalant sur l'instant même. De quoi refroidir tout rire ou toute ardeur. Ce qui ne renforçait ce petit jeu de taquinerie entre l'un et l'autre. En tant que bon acteur, Johnny faisait parfaitement preuve de son interprétation du barbier avec de laisser redisparaître rapidement cet air sombre de Benjamin Parker pour laisser revenir le véritable simple et amical du Johnny qu'il était en toute réalité.

    Bien que cela n'était pas le but de Keira, elle avait éveillé en son ami une pointe inconsciente de souvenirs le ramenant au temps passé près de Vanessa. Pourquoi ? Tout simplement à cause des morceaux qu'il avait interprété durant la sombre comédie musicale. Désireux de les interpréter lui-même, ainsi que sous la volonté de Tim, Johnny s'était mis à travailler au chant et, de ce fait, avait été de son ex-femme pour apprendre cela. Une petite pointe de mélancolie qui surgit dans son esprit mais qu'il décida de taire dans un battement de cils échappatoires. Oui, ils étaient là pour s'amuser et rien ne devait gâcher la fête. Cela faisait longtemps maintenant qu'il n'avait pas pris une soirée pour s'offrir un tel moment de détente et il était plus que désireux que rien ne vienne gâcher ce moment. Non, non et non. Tes quelconques ressentiments sur ton divorce attendrons plus tard Johnny !

    Fort heureusement, la simplicité et la bonne humeur de Keira était une arme redoutable pour lutter contre de douloureux souvenirs. Voilà-t-il pas d'ailleurs que madame continuait de demander d'avantage à son ami. C'était bien les femmes ça, on leur donnait une main et elle vous prenait le bras tout entier. Mais il la connaissait assez bien pour savoir que, tout comme lui, elle aimait bien se créer des petits rôles comme ça dans leur moment de retrouvailles.


    "Hum... Je ne sais pas ça... On verra si tu es sage à ce moment là !"

    Dit-il avec un ton presque paternel. Oui, papa sortait sa petite fille ! Note que, vue leur différence d'âge, cela n'était pas aussi impossible que ça. Elle avait l'âge d'être sa fille, lui son père. Fort heureusement pour les apparences, Johnny n'affichait pas les environs de la cinquantaine physiquement et, ce, tant cela soit avec ou sans les maquillages dont il était saupoudré pour ses différents rôles cinématographiques.

    "Oui, oui... Trouves toi des excuses..."

    Il garda son petit sourire à cette réplique, continuant alors sa marche à l'entrée du parc tout en affrontant de manière amusée la petite moue implorante de son amie. Quelle pouvait être adorable, tant en souriant qu'en faisant des petites mines dans ce genre là. Oui, il fallait l'avouer, Keira était une femme qui avait tout pour elle tant au niveau de ses qualités qu'au niveau du physique ou encore du charme. Puis, là, ce sont les sourcils de Johnny qui se haussèrent. Elle n'avait rien prévu ? Hum, pas bien ça ! Mais l'improvisation est tellement plus amusante. Qui plus est, l'idée des autos tamponneuses lui plaisait assez bien.

    "D'accord, va pour les sccoters... Mais ne te plains pas si Orlando n'est pas là pour te défendre du grand prédateur que je suis sur la piste !"

    Se rappela-t-il de leur dernière visite après le tournage de Pirates des Caraïbes troisième du nom. Après le tournage, toute l'équipe s'était retrouvée ici pour fêter la fin du film et, tels trois enfants, nos chers Orlando, Johnny et Keira s'étaient affrontés avec une hargne enfantine dans les auto tamponneuses, Orlando volant souvent à plusieurs reprises au secours de miss Knightley. Et oui, ce n'est pas parce que Johnny faisait mur et posé qu'il ne savait pas retrouver la fougue de la jeunesse et s'amuser comme un petit fou !

    [ HJ : J'espère que ce petit souvenir improvisé ne te dérange pas ? ^^' Si oui, je changerai et puis, n'hésite pas à en créer également si tu veux =D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Jeu 4 Fév - 1:00

    « Dieu merci pour moi alors je ne suis ni barbue ni peu fréquentable. »

    Keira ne se démontait pas face au sérieux dont faisait preuve Johnny, car elle savait très bien quelle était sa vraie nature, le vrai Johnny, et il était loin d'être le portrait craché du pauvre homme qui avait perdu l'amour de sa vie et sa fille et qui avait versé ensuite dans la folie. Même si elle savait que son divorce lui avait fait beaucoup de mal.
    Elle ignorait bien sûr qu'évoquer ainsi le film où il avait du s'improviser chanteur le ferait justement repenser à son ex, le cas échéant elle n'en aurait bien évidemment pas parler. Elle ne voulait en aucun cas remuer le couteau dans la plaie. Elle même avait connu une histoire similaire avec un de ses ax, Jamie. Il était possessif et jaloux, si bien qu'il avait fini par la rendre folle et la pousser malgré lui dans les bras de Rupert lors du tournage d'Orgeuil et Préjugés. Ce n'était qu'après leur rupture qu'elle avait enfin fait quelque chose avec lui, avant non, mais son comportement l'avait tellement insupporté que finalement la fiction été devenue réalité. Ce n'était pas vraiment comparable mais elle pouvait en tout cas comprendre qu'un souvenir pareil pouvait du coup réveillé certaines douleurs qu'on préférerait pouvoir enfouir à jamais en soi. Du coup, bien loin de se douter de ce qui se passait dans l'esprit de Johnny à ce moment là, elle continuait sur sa lancée.


    « Je suis toujours sage d'abord. Souvent....Parfois....Sage. »

    Il usait d'un tom paternaliste, soit, elle répondait en agissant comme le ferait une enfant capricieuse qui veut absolument avoir raison. C'est vrai qu'avec leur différence d'âge, il pouvait en effet être son père et elle sa fille, mais chacun ne faisant pas son âge, on avait tendance à l'ooublier plus facilement. Keira, grande et fine faisait plus que ses vingt-quatre printemps et lui pas encore la cinquantaine, c'était donc un bon compromis.
    Keira était réputée pour deux choses sur les tournages, son rire et ses mimiques. Elle avait le rire communicatif, riait souvent même si elle savait restée pro le reste du temps et surtout elle adorait faire des grimaces, à tout bout de champs. Elle s'amusait d'ailleurs souvent à en faire pour déranger les autres durant les scènes les plus sérieuses sur le plateau de Pirates des Caraïbes. Orlando en était la première victime bien souvent, mais il se vengeait bien assez vite. C'était du Keira tout craché, sa joie de vivre et son côté femme enfant. Assumé pour la plus grosse partie en tout cas
    .

    « J'ai pas besoin d'Orlando pour me défendre primo, deuxio je ne lui avait rien demandé, et tertio... Tu vas voir de quel bois je me chauffe cette fois-ci. Non mais, j'ai pas peur de toi tu sais. Enfin si, un peu quand même », dit-elle en souriant.

    C'est qu'il pouvait être du genre exalté une fois assis derrière un volant de ces petits bolides. Et Keira avait beau ne pas être faite en sucre, elle marquait quand même assez vite quand il s'agissait de bleus ou de chocs, c'est aussi pour ça que du coup Orlando c'était improvisé défensuer de la demoiselle en détresse. Mais pour cette fois, elle se défendrait toute seule, à armes égales, et en effet, elle était maintenant bien déterminée à lui montrer de quoi elle était capable. Elle le planta sur place en riant, courant vers le stand pour prendre son jeton et choisir le véhicule lui inspirant le plus confiance, celui qui l'aiderait à écraser la vanité de prédateur de Johnny sans appel. Oui, ils allaient bien s'amuser ce soir


[non non c'est très bien ^^ par contre j'vais m'pieuter bye]
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Mar 9 Fév - 23:55

    Qu'importe la blessure ressentie ou non à cet instant là, le naturel de Keira et cet aspect de fille joueuse et espiègle permis à Johnny de retomber dans le ton de la plaisanterie et à effacer ce souvenir de son esprit pour le moment. La voir agir en petite fille pour ainsi dire capricieuse l'amusait. C'était une image que les médias semblaient sans cesse avoir d'elle alors qu'en réalité, elle était tout autre, toute différente. Johnny la connaissait assez bien pour le savoir et pour ne pas se laisser berner par ce petit rôle présentement improvisé.

    "Moui... Parfois... C'est bien là le problème... Mais bon, vu que je ne suis pas un modèle de perfection, je pense qu'on passera l'éponge pour cette fois."

    Le ton paternaliste de l'acteur garda sa même intensité pour toutefois laisser ressortir son côté bon prince. Bon prince gentil, serviable et généreux. Sous cette image, Johnny semblait presque arborer tous les attraits de l'homme parfait. Mais Depp était loin d'être aussi parfait que ça. Et oui, comme toutes personnes dans ce monde, il avait ses défauts. Des défauts dont il ne faisait que très peu preuve en public et sur ses lieux de travail. A vrai dire, lesdits défauts ne s'exprimaient que dans sa vie privée, intime. Voilà pourquoi personne n'en n'avait conscience et, également, pourquoi je ne vous ferai pas le plaisir de les voiler ici en cet instant. Non mais, il faut tout de même privilégier une part de mystère et de découverte. Où serait le plaisir sinon, hum ? Je vous le demande !

    Il haussa un sourcil tout en écoutant Keira venir se justifier. Bien qu'il essaya de garder un air sérieux face à elle, il s'amusait de la voir réagir comme cela. D'une certaine façon, il lui avait tendu le piège de la provocation et elle était tombée dedans à pieds joins. En même temps, ce n'était pas un piège sournois ou dangereux, non. C'était juste pour le plaisir du jeu, rien de plus.


    "Ainsi je vous terrorise miss Knightley ? Et bien nous allons voir le résultat dans ce cas..."

    Avec le sourire aux lèvres, il laissa son amie prendre les devants et choisir son scooter. De son côté, il s'avança sans se presser jusqu'à la piste, se faisant d'une certaine manière désirée. A sa façon, il donnait presque l'impression qu'il aurait pu se débinner au dernier moment. Néanmoins, c'était loin d'être le cas. Johnny n'abandonnait jamais, encore moins lorsqu'il s'agissait d'une compétition sur un circuit d'auto-tamponneuse. Arrivant près de celles-ci, il prit soin d'en choisir une noire, ayant une belle esthétique. Les jetons pris au préalable, il monta dans le petit véhicule électrifié avant de le mettre en marche et là, BOUM ! Voilà comment Depp se ridiculisa. Sa 'voiture' aussitôt enclenchée se mit à tourner en rond sur elle-même, offrant une cible de choix pour cette chère Keira d'ailleurs.

    "Aie aie aie !"

    Lança-t-il comme un enfant en reprenant une mimique, une fois de plus, digne de Jack ayant les soldats de Port Royal aux fesses. Un spectacle hilarant pour tous les spectateurs dont notamment les quelques personnes observant ce qui se passait sur la piste et pensant assister à une représentation comique de monsieur D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Sam 13 Fév - 22:17

    « Oww...je vois, oui, passons l'éponge pour cette fois. » dit-elle en prenant un air boudeur.

    Air perdu quelques secondes ensuite. C'est vrai qu'elle n'avait rien d'une petite princesse pourrie gâtée qui n'en fait qu'à sa tête, mais c'était parfois marrant de le laisser penser, pour soit semer le trouble ou juste s'amuser comme ici.
    Comme tout le monde, Keira aussi avait ses qualités et ses défauts, elle devait admettre que oui, parfois il lui arrivait de faire attendre l'équipe de tournage, avec des retards, mais ce n'était pas toujours entièrement sa faute vous savez. Mais en faisant ce métier, elle aussi avait appris à cacher certains aspects de sa personnalité pour le temps hors caméra. On la croyait parfois à tort pincée et hautaine, mais elle était loin de l'être, certains soirées l'exigeaient par contre, et on ne retenait hélas souvent que ces moments là. Il n'y a qu'à voir les bêtisiers de la trilogie des Pirates pour voir que Keira était un vrai boute-entrain.

    Elle changea alors d'attitude, passant de la petite fille à une attitude appeurée avant de rire. Elle peur? Oui, il va de soi que certaines choses l'effrayaient, mais connaissant suffisament Johnny pour ça, elle savait que jamais il ne ferait rien qui lui causerait du tort, de quelques façons que ce soit.


    « Oui, voilà le mot té-ro-ri-sée. », insistant sur chaque syllabe du dernier mot qu'elle venait de prononcer, un sourire aux lèvres.

    Mais vint le temps de se lancer à l'eau. Elle choisit donc son fidèle destrier en métal et se glissa derrière le volant de son bolide. Plus question de reculer en effet, tant pis si encore une fois elle se faisait cogner de toutes parts, mais au moins elle rigolerait un bon coup. Elle démarra donc, et vit que Johnny se retrouvait coincer avec son auto. Elle se mit alors à rire, d'un fou rire incontrôlable en voyant la mine qu'il faisait. Un chien battu n'aurait pas pu être plus convainquant. Elle se rapprocha et s'arrêta à sa hauteur, riant toujours. Elle tenta de calmer son fou rire pour lui parler.


    « On dirait que le grand méchant loup à une panne dis donc. Comme quoi c'est bien le Petit Chaperon qui gagne toujours. » lanca-t-elle avant d'afficher un large sourire, appuyant sur la pédale servant à reculer et elle se mit alors à foncer vers lui en rigolant, percutant son auto-tamponneuse avec la sienne avant de lui tirer la langue gentillement, tout en faisant un clin d'oeil.
    Oui, la soirée serait pleine de rires, et ça, ça faisait un bien fou pour Keira, car ces derniers temps, tout n'était pas tout rose pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Sam 13 Fév - 22:38

    Dans le genre convainquant... Keira semblait autant appeurée qu'un bisounours fanfaronnant sur l'arc en ciel du rêve et du bonheur. Autrement dit : crédibilité zéro ! Mais on s'en moque. Cela faisait rire Johnny et puis cet instant partagé ensemble n'était pas l'une de ses scènes face caméra où ils se devaient d'être pleinement dans leur rôle.

    Quoiqu'il en soit, il ne releva pas les mots de Keira et laissa cette dernière filée jusqu'à la piste. L'espace de quelques secondes, il laissa ses yeux glissés le long de sa charmante silhouette pendant qu'il passa une main dans ses longs cheveux pour remettre en place une énième mèche rebelle. Gardant son petit sourire en coin, il se rendit alors à son tour près de la piste pour choisir la carcasse qui lui servirait d'instruments de 'bataille'. Et que dis-je ? Pas une simple bataille : un affrontement épique pour être honnête ! La pratique était tout un art, toute une science, toute une vérité d'une importance capitale... Hrem !!!

    Patinant avec son scooter, Johnny enchaînait donc manoeuvre désespérée pour reprendre le contrôle de son véhicule avec mimiques désopilantes et trahissant son désespoir. Lui, le roi de ces pistes, le roi du pilotage était en train de se ridiculiser en live ! Bien évidemment, cela ne le touchait pas vraiment et, en ce genre d'instant, se disait toujours que les médias devraient plutôt retranscrire des histoires de ce style au lieu de passer leur temps à fouttre la mouise dans la vie privée des stars. Après tout, les simples 'quidams' ne se plairaient-ils pas de savoir qu'un acteur de la trempe de mister Depp était d'une nullité navrante dans la conduite des auto-tamponneuses ?


    "Je ne suis pas d'accord !"

    Lança-t-il véhément à Keira, laissant son embarra disparaître sous la marque d'un petit sourire bon joueur et amusé.

    "Dans l'histoire, le grand méchant loup ne se retrouv... Waaaaahhhhh !!!!"

    Il n'avait guère pris attention au recul de son amie et se retrouva propulsé, à tourner en rond avec son véhicule sous l'impact du choc. Faisant deux tours sur lui même, il garda une main sur le volant tandis que l'autre se posa sur sa tête qu'il secoua à cet instant.

    "Brrrrr ! Tu vas me le payer !"

    Reprenant visiblement le contrôle de son véhicule, Johnny se mordit légèrement la langue et fonça sur le côté de Keira, déterminé à lui faire payer cette odieuse trahison. Le regard concentré, le visage aussi espiège qu'un petit enfant, il prendrait sa vengeance !!! Sans s'empêcher d'avoir cet air on ne peut plus détendu et amusé. Tout comme son amie, il se sentait super bien en ce moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Sam 13 Fév - 23:19

    Oh ce soir elle ne se souciait pas du tout de parraître convaincante ou pas dans son jeu, tout ce qu'elle voulait c'était se vider la tête, rire et se gaver la panse de sucreries en tout genre. Ce qui était d'ores et déjà bien parti pour la partie rigolade en tout cas.
    Pour une fois, elle pouvait prendre l'ascendant, profitant du fait que l'engin qu'ai choisi Johnny soit légèrement défaillant niveau allumage. Bah quoi? Elle n'avait pas à camberger trois heures durant pour se décider à profiter de la situation pour le provoquer en "duel" avec son propre véhicule, lui fonçant dedans en riant à gorge déployée. Il en aurait fait au moins autant, alors pas de scrupules à avoir sur le sujet, puis franchement, qui à sa place n'en aurait pas fait autant? Elle l'emboutit donc, sans retenue et s'éclipsa aussitôt, sachant pertinement qu'il lancerait les représailles dans les plus brefs délais. Autant prendre un peu d'avance alors? Elle riait donc toujours, Surtout en voyant la tête qu'il faisait en voyant qu'elle avait osé lui faire ce tour pendable et puis prend un air vindicatif, réclamant vengeance. Là encore, pour les inconditionnels de la trilogie, on pouvait voir certains traits de Jack refaire surface, mais après tout, il y avait pas mal de Johnny dans ce rôle alors quoi de plus naturel dans le fond
    .

    « Ah ah, j'aimerais bien voir ça. Attrapes-moi si tu peux, grand méchant loup. »

    Elle retombait presque en enfance en parlant ainsi, sur un ton parfaitement enfantin, de gamin venant provoquer le diable avec la témérité d'un aventurier sans savoir ce qui l'attendrait. Mais bon, elle, elle savait, aussi s'arrangeait-elle pour éviter les autres bolides sur la piste, se frayant un chemin parmi elles, se cachant ainsi de Johnny et se mettant surtout hors de portée de toute collision pour le moment.
    Mais bon, elle fini par se faire coincer, deux autres auto-tamponneuses s'étant rentrées devant, tandis qu'elle regardait en arrière pour voir où en était Johnny par rapport à elle. Ce dernier approchait à présent dangereusement d'elle. Reculer? Hors de question, c'était se jeter droit dans la gueule du loup. Que faire alors? Prier? Non mais vous y croyez à ça? Non, elle se mit donc à manoeuvrer pour se dégager des autres autos, ne pouvant s'empêcher de rire en continu, tout ça était tellement bête, mais c'était tellement bon. Redevenir presque des gens entièrement comme les autres, sans paparrazzis à leurs trousses, sans tous les inconvénients de faire un métier qui vous met sur le devant de la scène. Et ce qui devait arrivé, arriva. Il fini par la percuter, elle se fit secouer, riant de plus belle
    .

    « Maieuh!!! Tu veux ma mort ou quoi? », lanca-t-elle en prenant une moue outrée.

    Elle se dégagea à nouveau, reprenant de l'élan en arrière. Elle fixa alors son comparse, droit dans les yeux, comme dans les séquences de western, le réglement ce compte approchait. Mais aucun signal ne serait donné, pas de foulard blanc tombant au sol, pas de coup de feu tiré. Elle émit un rire cristallin et appuyé comme une damnée sur l'accélérateur, se mettant la main libre devant les yeux, les doigts entrouverts pour ne pas totalement avancé droit dans le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Sam 13 Fév - 23:46

    "Tu vas voir ce qu'il en coûte de défier le grand Johnny !"

    Rétorqua-t-il en gardant un air faussement plus sérieux et légèrement plus crédible alors qu'il avait autant d'amusement que Keira dans cette joute amicale. Non mais, elle pensait vraiment qu'elle s'en sortirait avec une simple pirouette ou quoi ? Ca, c'était la spécialité de Johnny, tout comme celle du pirate qu'il avait créé. Et Keira avait d'ailleurs juste ! Beaucoup pensait que l'acteur jouait à monsieur Sparrow alors qu'en réalité, le rôle de Jack avait été grandement inspiré par l'originalité et les 'déconades' de Johnny. Une connaissance que ne pouvait avoir que des proches comme Keira ou bien des passionnés ayant lu et regardé les nombreux making off des trois films.

    La fuite de Keira fut digne d'une scène d'un James Bond. Elle fila à travers les obstacles avec rapidité et grand savoir faire. C'est qu'elle aurait pu s'échapper du regard de Johnny, la fourbe ! Fort heureusement, l'oeil aussi aiguisé que le faucon, l'aigle John' retrouva rapidement sa proie avant de se mettre à rire de tout son coeur en la voyant être bloquée par deux autres auto-tamponneuses. Une telle entreprise, un tel effort pour finalement être piégée. Voilà pourquoi riait-il aux éclats tout en profitant de cet instant pour offrir son assaut vengeur sur mademoiselle Knightley.


    "Tadaaaam ! Egalité ma chère !"

    Lui répondit-il simplement après le choc tout en lui offrant un petit salut de tête toujours décoré de son sourire et de son rire.

    Visiblement, elle voulait en découdre une bonne fois pour toutes en reculant pour se mettre face à lui. Johnny en fit alors de même, se mettant dans le bout de piste opposé pour se lancer dans ce véritable duel digne des grands films du far west. Au coeur de la piste, les autres autos se stoppèrent et dégagèrent la voie... Visiblement, tout le monde était désireux de connaître le résultat de ce face à face... Johnny le premier ! Il la fixait, n'arrivant plus à garder son sérieux. Il s'imaginait déjà une musique à la Ennio Morricone en train de baigner l'atmosphère et de voir le petit fétu de paille en train de traverser la fameuse piste.


    "Tu vas voir..."

    Murmura-t-il pour lui tout en riant, lançant la machine infernale. Contrairement à Keira, il garda ses deux mains sur le volant, utilisant cette force pour se coller solidement dans l'arrière de son siège. Valait mieux éviter de risquer un vol plâné... même si cela en aurait certainement fait rire plus d'un ! Quoique la grande question en cet instant est surtout 'And the winner is...?'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 0:14

    « Ouh...j'ai peur. »

    Là encore, on n'y croyait absolument pas. Son grand sourire ne cadrait évidemment pas avec ce qu'elle venait de dire, ni le ton sur lequel elle avait prononcé ces mots. Pour le reste, c'est sûr que étant témoin priviligié de ces moments là, Keira pouvait vous certifier que Jack était Johnny à bien des égards. Les mimiques, la façon de s'exprimer, de bouger (bien qu'un peu éxagérée pour le rôle du célèbre pirate).
    Pour en revenir à ce qui se passait dans le présent, Keira avait en effet pu prendre la fuite sans trop de dommages, digne des plus grands pilotes de F1, elle manoeuvrait son auto entre les autres, prenant une bonne avance, n'hésitant pas même à faire un sacré virage sur elle-même pour éviter une voiture qui venait face à elle, la détournant du coup sur les deux autres entrées en collision. Piegée. Et bien sûr, Johnny en profita pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Prévisible. Elle fut pas mal secouée sur le coup mais n'en arréta pas de rire pour autant.


    « Jusqu'à quand? » rétorqua-t-elle à la phrase lancée par Johnny sur un ton triomphant.

    Et bien décidée à ne pas en resté sur ce score égal, elle se relanca donc sur la piste. Les spectateurs armés d'un camescope en auraient pour leur argent ce soir. La scène était presque irréelle. Les autres voitures s'étaient écartées, pour leur laisser la piste libre pour leur joute automobile épique. Dans sa tête, elle se passait cette fameuse mélodie, qui collait bien il faut le dire avec l'ambiance et la situation. Vraiment, ils passeraient pour deux grands enfants à l'âge mental considérablement réduits, mais tant pis, c'était trop bon.
    Elle s'élança alors, incertaine de l'issue de cette chevauchée sauvage, mais tant pis, elle n'allait pas reculé maintenant, elle avait sa fierté tout de même non? Elle accélérait toujours, se collant elle aussi contr ela paroi arrière de l'auto, ne flanchant pas devant l'inéxorable avance vers le véhicule face à elle. Si bien, qu'elle fini par ôter sa main, et leva le bras, victorieuse en criant.


    « Kawabungaaaaaaaaaa!!! »

    Cri primal, inspiré tout droit des Tortues Ninja. Oui, Keira avait bel et bien régréssé niveau âge mental à cet instant précis, mais qui allait le lui reprocher de vouloir jouer sur le moment à fond?
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 0:35

    "Me mettriez-vous au défi chère amie ?"

    Rétorqua-t-il presque avec la sournoiserie et la provocation d'un vantard des grandes rues. Sourire niché aux lèvres, le regard en biais et légèrement plissé de façon mystérieuse, il s'écarta de son amie et la laissa filer à l'autre bout de la piste. Oui, scène irréelle pour tous les spectacteurs mais moment de plaisir et d'amusement inoubliable comme tous ceux qu'ils avaient déjà partagé ensemble depuis qu'ils se connaissaient. Certes, Johnny était le grand frère, le protecteur. Il était cet homme veillant silencieusement sur Keira mais ce n'est pas pour autant qu'il se voulait pompeux et ronflant. Johnny aimait se sentir vivant, se sentir bouger, se sentir défier et s'offrir des moments intenses comme celui-ci.

    Le face à face, l'instant de vérité. Dans ladite chevauchée endiablée, infernale et fantastique de nos deux protagonistes, Johnny fonçait droit vers sa partenaire qui en fit de même. C'est en l'observant égal à elle-même qu'il rit profondément en l'entendant pousser le cri des célèbres tortues ninjas. Tant dans cette scène que dans leur interprétation, il est clair qu'ils offraient aux autres un spectacle unique et exceptionnel. Bonjour les vidéos sur Youtube dés le lendemain. Mais tant que cela ne mettait pas en cause l'intégrité de Johnny ou de Keira, notre ami n'accordait pas d'importances à cela.


    "Souviens toi de ce jour Keira, comme celui où..."

    Les voitures se rapprochaient... L'espace se réduit... Johnny n'eut pas le temps de terminer sa phrase que les voitures se percutèrent et, chose étonnante et première dans l'histoire de leur duel, ce fut Keira qui triompha, l'auto-tamponneuse de l'acteur se retrouvant déviée sur le côté pour le laisser se perdre dans quelques petits cercles aléatoire.

    Le public ria... Johnny était amusé mais s'amusait trop à jouer de sa petite moue boudeuse et de perdant du soir ! Cela n'avait pas vraiment d'importance de qui triomphait pour lui... Car il savait qu'il aurait d'autres occasions de se venger d'une façon ou d'une autre, héhé ! Bref, en l'occurence il était vaincu et devait admettre sa défaite...


    "où tu as vaincu ton cher Johnny..."

    Il humidifia un peu sa bouche, comme si ses lèvres étaient pateuses, dans le seul et unique but de rajouter de l'impact à son petit rôle d'homme défait. Mais, et surtout, il saisit l'opportunité pour tirer sa révérence.

    "Tu as gagné... Je t'offre le hot dog ! Madame le gagnante..."

    Fit-il en lui tirant la langue avant de retrouver son rire si léger, si amusé, si innocent. Le tout en allant se 'garer' et en quittant son véhicule. La faim se faisait ressentir de plus en plus, ils avaient eu leur duel, ils pouvaient maintenant passer à un autre programme de la soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 1:10

    « Humm, ma foi ça s'pourrait mon ami »

    Elle répondit bien entendu sur le même ton que celui que Johnny venait d'employer pour lui répondre, arborant le même sourire ou preque en tout cas. Tout ceci ne faisait qu'aggrandir la liste déjà longues des anecdotes qu'elle pouvait raconter à leur sujet. Les cascades sur les plateaux, les concours de rots lors de repas entre acteurs, les cours d'escrime...Bon sang, elle pouvait presque en écrire un bouquin, tellement il y aurait de quoi dire, mais bon, elle préférait garder tous ces préiceux moments pour eux, dans leurs mémoire plutôt que d'après, être accusée de vouloir se faire de l'argent facile, profitant de son nom et de ceux de ses amis acteurs partageant l'affiche avec elle dans cette super-production hollywoodienne.
    Sans nul doute, le lendemain, pour ceux qui passaient leur temps sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou YouTube, cette séquence serait mémorable, peut-être même culte, mais tant pis, ils pourraient toujours prétendre que ce n'était pas eux, ou qu'ils ne voulaient que faire un buzz, ou tout simplement dire la vérité, à savoir qu'ils s'amusaient, comme tout le monde, en retombant en enfance le temps d'une soirée.

    Le dénouement approchait dangereusement, aussi vite en tout cas que ces deux là, lancés à pleine vitesse (à peu près 30km/h dira-t-on), sur le point de se rentrer dedans avec toutes leurs forces. Keira, fidèle à elle-même lanca son cri de guerre imrpovisé et...remporta la victoire. Les spectateurs alentour se mirent à rire. Keira elle souriait, avançant vers Johnny qui lui arborait une moue de circonstance, celle du vaincu. Elle se leva d'un bond dans son auto et leva les bras au ciel, en signe de victoire, un large sourire sur le visage, avant de se mettre à faire une petite danse de la victoire.


    « Ouais ouais ouais, j'ai gagné, ahah! Et sans Orlando cette fois, na! »

    Elle savourait sa victoire, amplement justifiée cette fois-ci et quitta sa voiture après que Johnny en eut fait autant. Elle le rejoignit sur le bord de l'attraction et lui sourit, glissant son bras sous le sien, l'air triophant illuminant son visage.

    « Mademoiselle s'il te plait. Aller en avant monsieur le perdant. », lanca-t-elle en riant, descendant la rampe et avançant, cherchant du regard le stand de hot dog le plus proche.

    Elle aussi avait l'estomac dans les talons après cet intermède des plus divertissants. Un bon hot dog bien chaud avec un soda, achéverait de la rassasiée...au moins pour l'heure qui suivrait en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 1:29

    [ HJ : MDRRRR !!! Bien vu la scène de la danse triomphale, je suis plié XD ]

    Et honneur à elle de ne vouloir écrire des livres sur ces instants précieux et intimes. Johnny se moquait du qu'en dira-t-on si lui-même l'avait fait ! Ce dont il se serait davantage soucier, c'est que ses moments leur appartenait et que malgré toute l'affection et tout l'amour qu'il pouvait vouer à son public, il tenait à garder précieusement ces moments intimes comme de majestueux trésors inviolables. Après tout, tout le monde avait un jardin secret et, découvrir ledit jardin ne pouvait s'acheter, n'avait tout bonnement aucun prix et, ce, quique l'on soit ! Les fous rires avec sa petite Keira, les instants de camarederies avec Orlando, les petits défis avec Chrsitian Bale ou les discussions incensées avec mister Tennant... Un simple exemple de tout ce qu'il pouvait vivre avec son entourage et de tout ce qu'il gardait pour lui, bien à l'abris de tous les curieux !

    Mais soit ! Amusement, vitesse, défaite... Voilà qui résumait bien la partie venant de s'être déroulée. Heureusement que notre ami n'était ni mauvais perdant, ni rancunier sinon le programme de cette soirée idyllique et enfantine aurait pu se transformer en un moment cinglant, désagréable et cauchemardesque. Mais, sincèrement, comment en vouloir à une Keira aux allures aussi enjouées, en train de réaliser une danse plus que désopilante qui alimenta le rire appuyé de Johnny, hum ? C'était un remède contre une quelconque mauvaise humeur, une once de morosité ou de tristesse ! Elle était phénomènale mais c'était aussi pour ça qu'il l'appréciait autant.


    "Attention, la vantardise ne fait pas bon ménage avec le hot dog mademoiselle !"

    Répondit-il en serrant son bras contre le sien, continuant de garder cet éternel sourire depuis qu'il était en compagnie de la miss.

    "Cela dit, ça me rappelle que j'attends toujours ton petit diner en tête à tête tout romantique et tout que tu m'avais promis à la fin de pirates trois, hrem..."

    Toussota-t-il légèrement avant de siffloter en roulant les yeux de haut en bas. Bien évidemment, il retomba sur ce souvenir juste pour la taquiner et en espérant surtout qu'elle ne se rappelle pas que c'est LUI qui avait lancer l'invitation. Retourner la faute sur les autres, ce n'est jamais bien mon cher Johnny... Mais bon, le fait que ce ne soit pas fait dans une mauvaise intention pardonnera le geste hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 11:29

    De toute manière, la miss n'aurait pas pu faire ça, car en effet, c'était offrir à tout le monde des moments privés, uniques et qu'elle chérissait, parce qu'ils étaient tous importants à ses yeux. les fous rires avec Orlando, les moments d'attente avec le reste de l'équipe, les soirées où ils se retrouvaient tous pour manger. Tout ça, même si pour baucoup, ferait un best-seller pour les fans inconditionnels, resterait bel et bien dans le domaine du privé. Il savait sûrement de toute manière que comme lui ou la plupart des autres stars de cinéma, Keira préférait garder pour elle ce genre de choses. Bref, aucune crainte à avoir d'un jour voir sortir un bouquin de secrets de tournage vécu de l'intérieur.

    Pour en revenir à nos moutons, Keira savourait sa victoire, durement acquise. Si elle se permettait un tel comportement c'était d'une part parce qu'elle savait que Johnny n'était pas mauvais joueur, pas le genre de type à ne plus vous adresser la parole pendant des mois parce que vous auriez eu l'audace de le battre et surtout de vous en vanter ensuite. Et puis surtout parce que dans le fond, elle avait beau avoir acquis par sa carrière une maturié personnelle certaine, Keira n'en restait pas moins une jeune femme de 24 ans, tout fraîchement sortie de l'adolescence, pour qui donc il était encore normale d'avoir une telle réaction, puis, c'était de bonne guerre.


    « T'en fais pas pour moi, je saupoudrerai mon hot dog d'un peu de moutarde, ca devrait passer. »

    Oui, elle avait de la répartie mine de rien. Mais celà venait naturellement dans de pareilles conditions, il fallait savoir se mettre à niveau du maître non? Mais Johnny bifurqua alors sur un tout autre sujet, évoquant une promesse qu'elle lui aurait faite, un dîner en tête à tête. Elle fit une moue, celle de la "blonde" qui réfléchit et elle le regarda une fois sa réponse obtenue.

    « La conversation me revient effectivement en tête, mis à part que c'était toi si je ne m'abuse l'instigateur de cette même demande. Donc en fait, c'est moi qui l'attend toujours ce dîner. » dit-elle en lui tapotant l'épaule de l'index.

    Elle avait prit une mine réprobatrice, les yeux légèrement plissés, la bouche serrée et l'air sévère. Air qui disparu peu après, alors qu'ils arrivaient près du stand de restauration. Toujours bras dessus-dessous, Keira observait le "menu" proposé par le cuisto qui visiblement devait soit ne pas savoir qui ils étaient (ce qui ma foi était possible après tout), soit n'était pas entièrement réveillé car déjà son assistant lui, lui assénait des coudes de coudes plus ou moins discrets en marmonant dans sa barbe.

    « Bonsoir, deux hot dogs et en boisson, un soda et...tu bois quoi toi déjà? », demanda Keira en se tournant vers Johnny.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 15:45

    "La moutard c'est pour les petits joueurs ! Rien de tel que de l'harrissa pour prouver sa valeur."

    Rétorqua-t-il aussitôt en levant quelque peu le menton, l'air de dire qu'il en fallait encore beaucoup pour entrer dans la cour des grands. Un nouvel air de défi petit Johnny ? Oui et non car se tapper un hot dog à l'harrissa très peu pour lui et il empêcherait Keira d'en faire pareil. C'était juste question de continuer ce petit jeu de répartie instaurée entre eux. D'ailleurs, son sourire et son clin d'oeil directement adressés à Keira par la suite en était une preuve formelle pour ainsi dire.

    Et mince ! Keira se souvenait exactement de l'invitation et qu'il avait surtout été l'instigateur même de ladite invitation. Et lui qui espérait pouvoir profiter de cette occasion pour la taquiner... L'arroseur devenait l'arrosé. C'est l'un des risques que l'on a lorsque l'on joue avec le feu bien évidemment... Et comme Johnny jouait régulièrement avec le feu... C'est d'ailleurs étonnant qu'il n'ait jamais figuré parmi les listes des grands brulés ! Enfin soit ! Un coup dans l'eau, culpabilité démasquée... Il ne lui restait plus qu'à prendre la fuite ou bien à trouver rapidement une parade pour essayer de brouiller les pistes !


    "Oh ! Pas besoin de me faire cette petite moue fachée mademoiselle Knightley. Tout ceci n'était en fait qu'un simple subterfuge afin de savoir si, en dépit du fait que vous ne m'en ayez jamais reparlé, et que l'occasion ne s'était pas encore présentée, vous êtiez toujours partante ou non pour ce dîner dumement promis ? Les envies et projets de la gente féminine s'avérant en constante évolution, je devais m'assurer de vosdits projets concernant ce diner."

    Et oui, chez Johnny, il n'y avait pas que la tenue ou le comportement qui pouvaient être singuliers... Ses expressions et son phrasé subissaient parfois le même sort. Une déclamation faite sous un ton quelque peu noble, faisant partie intégrante de sa petite pirouette improvisée afin de ne pas être confronté aux reproches de Keira... Et surtout histoire de l'amuser également, une fois de plus ! Mais il pensait assez bien ce qu'il disait, il ne fallait pas se leurrer. L'emploi surchargé de nos deux acteurs, leurs problèmes respectifs sur le plan personnel, le temps qui leur manquait... Sans savoir si elle était toujours partante bien que, sur ce dernier point, Johnny avait peu de doute mais sait-on jamais !

    Marchant paisiblement aux côtés de son amie, tenant toujours son bras serré contre le sien, il haussa les sourcils en arrivant devant le stand de nourriture. Question manger, le problème fut pris en main par Keira et vite réglé mais, en ce qui concerne la boisson, alors là... Ce fut même un cadeau de la providence que le responsable du stand ne semble pas les reconnaître. Au moins Johnny avait-il le temps de s'intéresser aux boissons proposées sans devoir être interrompu toutes les deux secondes.


    "Hum... Je ne sais pas..."

    Oulà, la fausse mine de réflexion, un petit clin d'oeil en coin à Keira... Aucun doute, Depp allait encore frappé.

    "Est-ce que vous avez cette nouvelle boisson bien fraîche faite à base de jus d'orange, mêlée avec de la grenadine, une pincée de sucre et une once de sirop de cannelle par hasard ?"

    Le patron regarda Johnny comme si c'était un extra-terrestre alors que son collègue vint à sa hauteur tout en souriant.

    "Bien sûr monsieur Depp ! Tout ce que vous désirez vous sera offert !"

    "Dans ce cas ce sera un soda mon cher !"

    Fit-il avec un sourire niais avant de se mettre à rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 16:09

    « Tu dis sûrement vrai, mais tant pis je resterais dans la cour des enfants, parce que la harissa, j'aime pas ça. »

    Elle afficha une moue de dégoût, elle n'aimait pas ce condiment, ce n'était pas sa faute non? Elle aimait manger épicé, la nourriture thaï, chinoise et surtout méxicaine, elle adorait ça mais la harissa non. Autant elle préférait du coup se gaver de salsa ou de guacamole tout plutôt que ça. C'est d'ailleurs dommage, mais le stand ne faisait pas de hot dog au chili, elle qui adorait ça, mais bon, en un sens, c'était mieux comme ça, ça lui éviterait de tâcher ses vêtements. Mais le clin d'oeil acheva de convaincre Keira de voir qu'il plaisantait, et rien de plus. De toute manière, elle n'en aurait pas mangé s'il lui aurait lancé ce défi là, plutôt perdre alors.

    Et oui, elle s'en souvenait. C'est bizarrement assez difficile de concevoir un pareil oubli quand quelqu'un comme lui vous proposait de venir dîner, en tête à tête en plus. Mais il y avait c'est vrai aussi tellement de contre-temps qui empêchaient ce dîner de se faire. Lui tournait beaucoup ces derniers temps, Keira elle aussi, et qui plus est sur un autre continent la plupart du temps, ensuite venait l'emploi du temps à se répartir entre des pauses et la promotion des films, les cérémonies... Bref, de sérieux bâtons dans leurs roues, mais ils finiraient bien un jour à l'organiser, elle ne désespérait pas de ce point de vue là. Elle l'écouta donc subtilement essayer de détourner ses reproches en mettant en avant son phrasé un peu précieux. Elle rit en baissant la tête puis, toujours sur leur lancée, prit le même ton pour lui répondre.


    « Mais mon très cher Mr Depp, je n'ai pas voulu vous parraître trop pressante et encore moins désespérée de réclamer un tel dîner, surtout quand en effet nous savons l'un comme l'autre que nos emplois du temps respectifs sont aussi chargés. Mais en ce qui concerne mon envie de partager un tel dîner en votre compagnie, je suis presque offusquée de voir que vous semblez douter que je puisse m'être lassé d'attendre. » Elle sourit, puis reprit après être revenue à un ton plus naturel. « Puis arrête de blâmer la gente féminine, toi aussi tu as un côté girouette. »

    Accoutumée à ces moments là, où Johnny se mettait à parler comme dans un temps reculé, elle ne s'en étonnait donc plus, et entrait même avec plaisir dans son jeu. Elle aussi pouvait rivaliser dans ces joutes verbales improvisées. Mais pour l'heure, tout ce qu'elle voulait vraiment, c'était manger. Et après un temps de battement, où le chef ne se rendait toujours pas compte de l'identité de son client, son commis prit les devants en offrant même tout ce que voudrait Johnny aux frais de la maison. Ca la faisait toujours autant rire ce genre de comportement, on leur offrait des tas de choses, alors qu'ils avaient suffisament d'argent pour racheter le parc si le coeur leur en disait. M'enfin, ça partait d'un bon sentiment. Elle attendait donc qu'ils soient servis, restant aux côtés de Johnny, tout en quittant son bras, pour regarder le stand juste à côté, un avec d'énormes peluches à gagner.
    Après qu'ils furent enfin servis, et quelques photos avec les vendeurs, ils purent manger leur hot dog et réellement commençer à faire les attractions du parc. Après une série d'attractions "calmes", histoire de ménager leurs estomacs, ils firent la queue pour les montagnes russes, le grand huit et toute sorte de manège à sensation. Keira décrocha aussi une énorme peluche de Stitch, en gagnant au lancé de balle de base ball dans une cible pour faire plonger un pauvre étudiant qui devait sûrement prendre ce job pour payer ses études. C'est dingue ce que le temps peut passé vite quand on s'amuse.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 16:28

    "Une girouette, moi ? On aura tout entendu ma parole..."

    Dit-il en détournant les yeux tout en ne pouvant s'empêcher de rire. Il le reconnaissait qu'il était quelque peu comme ça. Cela faisait partie du personnage, de son charme. Un Johnny qui n'était guère girouette ne serait pas un bon Johnny. Puis même au niveau de la rime c'était presque parfait : depp = girouette ! Alors inutile de chercher plus loin évidemment. Mais soit, évitons de tergiverser autour de cette explication sans fondement et totalement incensée pour nous recadrer sur l'instant présent... Celui de manger ! Sa petite taquinerie lancée au commis, ce dernier parti dans un rire semblable à celui d'un bègue et pour le moins très singulier. Johnny en cligna d'ailleurs des yeux de manière circonspecte avant de se pencher doucement vers l'oreille de Keira.

    "Empêche le de s'approcher de mon hot dog, je lui fais pas confiance..."

    Plaisanta-t-il en murmurant avant d'avoir enfin cette nourriture et cette boisson tellement désirée. Le tout se terminant bien évidemment par la séance traditionnelle de photos souvenirs avec les deux tenanciers du stand. Le reste de leur soirée se passa de la même façon qu'elle avait commencé. Provocation, taquinerie et plaisanterie. Les trois ingrédients pour un moment parfait et une fois de plus unique auprès de sa petite Keira. Le mélange de ce qui rendait tout simplement les instants passés ensemble tout simplement parfait entre le mentor et sa protégée.
    Allant de stand en stand, Johnny apprécia tant les petites attractions toute calme que la fureur des montagnes russes ainsi que celle du grand huit. Il n'avait toutefois pu s'empêcher de venir parfois jouer l'enfant auprès de Keira en prenant le rôle du petit bambin effrayé par les attractions mais, une fois de plus, ce ne fut pas crédible. Simplicité et bonne humeur... Un climat qui fit passé le temps de manière fulgurante à tel point que le début de soirée était déjà bien loin maintenant. Et que, qu'on le veuille ou non, cette visite touchait bientôt à sa fin ! Cependant, notre noble prince ne pouvait concevoir de repartir de cette fête forraine sans gagner un petit quelque chose pour sa Keira. C'est ainsi donc qu'ils quittèrent le dernier stand avec un Titi tout aussi imposant que la peluche de Stitch. De quoi faire le bonheur de nos deux enfants comme cela !


    "Merci de m'avoir sorti en tout cas Keira, ça m'a fait énormément de bien et, une fois de plus, t'es vraiment intenable mais pour mon plus grand plaisir, je dois l'avouer !"

    Sourit-il sincèrement en lui lançant un petit clin d'oeil complice. Oui, être avec elle ce soir lui avait fait un peu tout oublié. Les aléas de son divorce, ses obligations professionnelles, les écrits sur sa série et tout ce qui s'en suit. Telle son personnage de monsieur Barrie, il venait pour ainsi dire de s'offrir un voyage au pays imaginaire sans complexe et sans retenue. Un voyage qui n'aurait pu se faire sans sa fidèle et si proche amie.

    "La question qui se pose maintenant est de savoir si on s'offre le traditionnel tour de grande roue pour terminer ou si je t'invite tout de suite pour aller prendre notre coutumier verre de débriefing ?"

    Demanda-t-il tout en arrivant près de l'entrée du parc, toujours bras dessus bras dessous, où se tenait la fameuse grande roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 18:03

    « Comme si tu venais d'apprendre ce que je viens de te dire. »

    Oui, ce côté là de sa personnalité était indissociable de la personne que connaissait et appréciait tant Keira. Et c'est aussi parce qu'elle le connaissait qu'elle se permettait aussi de le lui faire remarquer ce genre de détails. Mais en tout cas, tout fut oublier quand enfin ils purent manger. Elle se retourna vers le vendeur quand Johnny sa phrase sur son hot dog, manquant de renverser le sien sur le sol par la même occasion. Ils ne purent couper à la séance de photos mais après tout, ça ne leur coûtait rien...au sens littéral du terme puisque leurs consommations et leurs hot dogs leurs avaient été offerts gracieusement. Alors consacrer deux minutes de leur temps pour faire plaisir à ces deux personnes, ce n'était vraiment pas si difficile que ça. Dieu merci par contre, ils n'eurent pas à renouveller indéfiniment ce passage, là, guère qu'une fois au stand de confisseries, quand Keira avait voulu à tout prix prendre une barbe à papa. La queue qui se tenait devant ce stand là en était l'explication, mais heureusement ça n'avait pas tourné à l'émeute.

    Et la soirée passa, bien trop vite à son goût, mais comme le dit le proverbe, toutes les bonnes choses ont une fin. Ils avaient fait le parc dans sa presque totalité, si ce n'est les attractions réellement concues pour les enfants. Elle été gâtée en effet, niveau peluche mais aussi sucreries, ce soir elle devait avoir avalé son stock de sucres pour le mois.
    Ils étaient à présent en train d'avancer dans la grand allée du parc, et Johnny lui confia alors qu'il la remerciait de l'avoir traîné jusque là. Elle sourit, haussant les épaules
    .

    « Mais de rien, vraiment, et le compliment était-il nécessaire? Mais après tout tu as accepté de venir, tu savais à quoi t'attendre, alors je t'interdis de te plaindre de mon côté hyperactif. », lanca-t-elle en riant.

    L'avantage avec un parc d'attraction, c'est que même le plus coincé des types retombaient à un moment ou à un autre en enfance, et du même coup se vidait la tête de tous ses moindres soucis. Le rire n'était pas une thérapie pour rien. Et quand on partage un bon moment avec un ami proche, c'est encore meilleur bien sûr, alors elle était contente d'avoir pu l'aider à se vider la tête de ses ennuis dont elle avait bien sûr connaissance.


    « Humm... J'opterais pour la seconde option, car mine de rien, demain j'ai un dîner à midi, et ca serait mal vu d'arriver en retard. Puis avec ce que je viens d'avaler, la grande roue ça me tente pas vraiment. »

    En effet, mélanger un double soda citron avec une gauffre et une pomme d'amour, même les estomacs les plus résistants n'auraient pas tenu. Elle n'avait pas réellement le vertige, mais elle préférait ne pas tenteer le diable et se riddiculiser devant lui en vomissant tripes et boyaux. Et puis bon, passer une telle soirée, à courir un peu partout, à rire à gorge déployée, ça fatiguait mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Christian Bale

avatar


Messages : 147
Date d'inscription : 03/02/2010
Date de naissance : 30/01/1974
Age : 43
Localisation : Hollywood
Etat civil : En couple avec Kate B.
Nationalité : Anglais


My Career
Current Projects:
Money: 6 000$
Popularité:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 18:21

    C'est vrai que le remerciement profond et sincère de Johnny vint quelque peu couper dans cette ambiance enfantine et festive. Néanmoins, il n'aurait pu faire autrement. C'était naturel et, pour lui, même un point d'honneur que de remercier sa belle Keira pour tout cela. Bien évidemment, l'acteur y alla de son petit commentaire question de la charier un minimum. Lorsque l'on est dans un tel lieu, un tel univers, l'on ne peut garder des propos uniquement sérieux... C'était tout bonnement impossible voilà tout !

    "Parfaitement nécessaire même !"

    Affirma-t-il en riant.

    "Il ne me semble pas m'en être plein d'une quelconque manière. Je faisais une simple constatation ma chère, rien de plus."

    Continua-t-il sur le même air amusé, marchant dans la grande allée semblant un peu plus calme vu l'heure tardive. Il y avait un peu moins de monde, un peu moins de regards curieux et observateurs attendant jusqu'à la dernière seconde pour voir ce que notre couple d'amis aurait pu faire au sein du parc d'attraction. En l'occurence, Keira terminait sa tonne de sucre sous devierses formes tandis que Johnny vint finalement à bout de son double Milkshake à la fraise avec une pointe de parfum vanillé. Hum, qu'il adorait cette boisson... Mais il fallait bien avouer que ce n'en n'était pas spécialement digeste, surtout après leur hot dog, la gauffre chaude et la barbe à papa partagée en compagnie de son amie. Heureusement qu'ils ne venaient pas ici tous les jours ensemble, tout du moins, heureusement pour leur silhouette !!! Mais soit !

    Fixant la grande roue, les sourcils haussés, son attention fut directement attirée par la réponse de Keira. Réponse face à laquelle il fronça les sourcils légèrement d'un air faussement jaloux.


    "Un diner demain ? Tu me fais donc des infidélités ? J'en étais sûr !"

    Lança-t-il en venant poser son index légèrement sur le nez de la miss de façon joueuse avant de l'enlever aussitôt. Pour le coup, il eut un doute, ne sachant plus vraiment s'il avait de quelconques obligations demain dans la journée. Enfin, au pire, on lui téléphonnerait pour le lui rappeler. Et ce ne serait pas pour une fois qu'il serait en retard quelque part après tout. Si la poncutalité était toujours respectée, où serait le plaisir ?

    "Pas de problèmes. Je te ramène dans ce cas. On ne sait jamais, tu pourrais te faire suivre par un fanatique totalement désaxé et... ah mais non, il est déjà à tes côtés celui là..."

    Reprit-il avec une petite mine perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   Dim 14 Fév - 19:12

    « Tu mériterais que je te boudes. » dit-elle en parlant bien sûr du fameux compliment qui n'en était pas un.

    « Non c'est vrai, tu ne t'es pas plaind, mais tu aurais pu te priver de ta constatation mon cher, rien de plus. »

    Le parc s'était en effet pas mal vidé depuis leur arrivée ici, mais entre autres, l'heure et le fait que la température ambiante ai mine de rien baissée de quelques degrés en avait fait fuir certains, et ceux venus avec des enfants, eux devaient rentrés pour les coucher. Du coup oui, le bain de foule était plus supportable et plus tranquille pour eux. Et puis ils n'allaient pas réstés là toute la nuit non? Les forains eux aussi voulaient aller se reposer, retrouver leur chez eux et dormir, ou même simplement manger et faire autre chose que de divertir les autres. Ce qu'elle pouvait comprendre. Même si ce soir un grand nombre d'entre eux avaient du se faire à la fois pas mal d'argent avec tout ce qu'ils avaient bu et mangés, et bien sûr, ils pourraient tous dit avoir vu les héros de l'un des films les plus aimés au monde, ce n'était pas rien.

    « Oups, piégée.Oui, je dois voir un réalisateur qui travaille sur son premier projet, il a écrit le rôle pour moi m'a dit mon agent, alors le moins que je puisse faire c'est le rencontrer et lire son script. Quant aux infidélités, tu n'as qu'a cligner des yeux pour avoir un parterre de femmes toutes plus belles les unes que les autres, alors ta jalousie, je n'y crois pas une seconde Dom Juan. »

    Ils arrivaient à la sortie, heureusement, Keira commençait à avoir mal aux bras à force de porter ses deux énormes et volumineuses peluches depuis près d'une dizaine de minutes maintenant. Elle passa le tourniquet de sortie, les peluches au-dessus de la tête et jeta un dernier regard en arrière vers le parc. Ensuite, elle se retourna vers Johnny en souriant. Ah il ne changerait donc jamais...et heureusement! Elle l'aimait comme ça.

    « Oui, et bizarrement j'ai beau faire de mon mieux pour le faire enfermer, il me suit toujours. Ah dans quel monde étrange on vit quand même! » conclua-t-elle en prenant l'air sérieux avant de rire et d'avancer vers son auto, la vraie cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A neverending fun [Johnny]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A neverending fun [Johnny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Johnny Knoxville. - G
» Johnny Curtis.
» Flame On [Johnny Storm]
» les 70 ans de Johnny Hallyday à Bercy
» [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and...CUT :: HMC Place :: Corbeille :: Poubelle RP-
Sauter vers: